Revenir en haut Aller en bas



 
WELCOME TO SIDEBAY

 :: BIENVENUE À SIDEBAY :: West Side :: Memorial Hospital Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Excuse Me

avatar
Brandon Bownell
HABITANT DE SIDEBAY ▬
RAGOTS : 134
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 14 Avr 2016 - 9:43

EXCUSE ME

Cordelia-Lou
Brandon


C'était la fin d'une longue journée pour tout le monde. Au Memorial Hospital, comme pour Brandon, le temps avait été long. Pourtant, c'est avec sang-froid que le président de BPS poussa la porte. Il n'était là ni pour lui, ni pour quoi que ce soit de triste concernant un employé. En fait, il était là pour discuter avec un membre du conseil intérieur. Depuis le meurtre, et avec les rumeurs concernant la présence d'anciens de l'asile en ville, le sentiment d'insécurité avait bondi dans la petite localité. Ce n'était pas une bonne chose en soi, mais toute chose avait ses bons côtés. Pour Brandon, ça signifiait des contrat en perspective. C'est sûr, on se trouvait dans un hôpital. Tout hôpital avait ses propres organes de sécurité mais, comme il s'agissait justement d'un hôpital, rares étaient ceux entretenant un service de sûreté et, la plupart du temps, le bon travail de la police le rendait tout simplement inutile.

Seulement, les choses étaient difficiles à Sidebay en ce moment, et les gens ne se sentaient pas tranquilles. Le conseil réfléchissait à l'éventualité de garder un ou deux hommes sur place nuit et jour, mais cela coûtait de l'argent, et ils voulaient savoir combien. Cartable en main, costume à peine froissé, le poil de barbe à peine visible, Brandon s'était proposé immédiatement. Il avait cet avantage sur la concurrence d'être sur place. Par contre, le médecin qu'il devait voir, lui, ne l'était pas, apparemment. Il tourna dans le hall un moment, cherchant un signe de l'homme, et prit plusieurs verres d'eau. Il commençait à perdre patience, mais il voyait tout le monde en train de courir au travail, et il avait trop de respect pour le travail de ces gens pour les interrompre. Finalement, il vit une jeune brune filer en pause. Sans attendre, il sauta sur l'occasion, et l'intercepta à quelques pas de la salle de pause.

« Désolé mademoiselle, je ne veux pas vous déranger, mais j'aurais juste besoin de savoir si vous savez où je pourrais trouver le docteur [peu-importe-son-nom]. »






Don't forget to keep smiling  
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Cordelia-Lou Gallagher
HABITANT DE SIDEBAY ▬
RAGOTS : 190
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 16 Avr 2016 - 18:18
Ça avait été la folie dans les couloirs de l'hôpital où je travaille depuis le début de ma journée de boulot. Entre une crise de coeur, une chirurgie en urgence suite à un accident de voiture et une opération à coeur ouvert, je ne savais plus quand avait été le dernier instant de pause que j'avais réussis à obtenir. Je sortais de six heures en bloc opératoire où je secondais le chirurgien titulaire en chef : Dr.Dikens. Il s'agissait d'un bon médecin et un bon enseignant, je l'appréciais bien. Malgré cela, j'avais besoin d'un moment de répis. J'attrapai une pomme dans mon cassier et alla m'installer dans la salle des employés où un homme vint m'aborder à peine quelques secondes après mon entrée.

- Oh. Hum... je ne sais pas, enfin, pour tout dire, il est au bloc opératoire en ce moment. Vous le cherchez pour quelle raison ?

Répondis-je en m'intéressant à l'homme séduisant devant moi. Je devais avouer qu'en temps normal, je l'aurais rembarrer rapidement, mais il était plutôt pas mal, alors pourquoi ne pas discuter un peu avec lui. Je souris et passa une de mes mèches de cheveux derrière l'oreille.

- Je ne vous ai jamais croisé à Sidebay ? Ce qui veut dire que soit vous être nouveau dans le coin, soit vous être pauvre et hors d'intérêt !


Dis-je d'une voix amusée. Je pouvais être snob.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Brandon Bownell
HABITANT DE SIDEBAY ▬
RAGOTS : 134
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 16 Avr 2016 - 18:48
Heureusement pour elle comme pour lui, elle avait pris un petit instant pour lui répondre. Brandon se sentit soulagé d'apprendre que le docteur Dikens était en salle d'opération. Non pas qu'il trouve que les raisons retenant un chirurgien au travail soient bonnes pour tout le monde, simplement il était sûr, à présent, qu'il ne s'était pas déplacé pour rien, et que son rendez-vous prendrait probablement juste un peu de retard. Il aurait dû penser au rythme particulier des hôpitaux. Regardant l'heure, il estima qu'il devrait réduire un peu sa présentation pour aller à l'essentiel. Au vu de l'heure, si le médecin en avait pour un bout de temps, il aurait plus envie de rentrer que de s'acquitter de sa tâche. Faire en sorte qu'il puisse rentrer plus vite devrait lui faire gagner des points.

La jeune femme l'interrogeait sur ce qu'il faisait là, sur la raison pour laquelle il était présent. Il ne répondit pas tout de suite. Il ignorait qui elle était, dans quelle mesure l'hôpital avait traité l'information concernant la recherche d'un contrat de sécurité, et ne voulait de toute façon pas donner ses informations comme des bonbons. Certes, elle était très mignonne, mais ce n'était pas une raison suffisante. Et puis, il avait entendu des rumeurs circuler sur lui, et il se dit que ce n'était pas le moment de copiner trop ouvertement avec une jolie brune âgée de trente ans tout au plus.

« Oh ! Et bien, je suis ... »

Il ne savait pas trop quoi dire, du coup, mais elle le sauva elle-même en l'interrogeant sur lui. Tiens, voilà encore autre chose. Ce n'était pas tant la question qui avait interrompu Brandon, mais le contenu et le ton employé. Il marqua une pause un rien trop longue. Avait-il bien entendu ? Il la fixa brièvement. Il n'avait plus besoin de se dire qu'il ne devait pas trop s'approcher d'elle, car la jolie brune s'était transformée en monstre. Il décida de rester poli, de ne pas se montrer affecté, et se contenta de répondre de la manière la plus neutre possible.

« Je suis nouveau, oui. Et vous, j'imagine que vous n'êtes ni nouvelle, ni pauvre, ni hors d'intérêt, c'est ça ? »






Don't forget to keep smiling  
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Cordelia-Lou Gallagher
HABITANT DE SIDEBAY ▬
RAGOTS : 190
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 19 Mai 2016 - 19:10
En regardant bien cet homme, je constatais qu’il devait être au début de la quarantaine, ce n’était pas un problème, loin de là, je le trouvais séduisant et j’avais souvent été en relation fusionnelle avec des hommes murs. La réaction qu’il eut face à mes questionnements me laissa perplexe. Je ne savais pas s’il était insulté ou s’il réfléchissait, mais il finit par me donner une réponse convenable qui me fit même rire.

- Totalement, vous m’avez bien cernée. Je suis la fille de William Gallagher, l’un des piliers de cette ville et j’y ai toujours vécu. Enchantée monsieur, je suis Cordélia-Lou.

Je lui fis un sourire et passa une main provocatrice dans ma chevelure que j’avais préalablement laissé respirer en arrivant en pause. Le petit bonnet de chirurgien n’était pas le morceau le plus esthétique. J’avais évidemment pris le temps de replacer ma coiffure avant que quelqu’un ne rentre dans la salle.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Brandon Bownell
HABITANT DE SIDEBAY ▬
RAGOTS : 134
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 20 Mai 2016 - 6:41
A croire ou non, la demoiselle était donc une des petites gosses de notable du coin. C'était loin d'être impressionnant, dans le fond. Elle avait passé sa vie à Sidebay, c'était plutôt triste à imaginer. Même aujourd'hui, elle restait encore à Sidebay pour travailler dans l'hôpital du coin. Elle en était fière ; mais, apparemment, son père avait une place majeure dans la ville, aussi, elle pouvait exagérer pour que les locaux voient bien sa famille. Ou bien, aussi, elle pouvait sincèrement aimer cette ville et le pouvoir dont elle y jouissait. Son nom devait lui ouvrir bien des portes ici. Une fois sa présentation terminée, il lui tendit une main par courtoisie, pour une poignée de main franche ; mais pas trop, il n'aurait pas voulu lui faire mal, et sa poigne avait tendance à surprendre.

« Quant à moi, je suis Brandon. Je suis basé à San Diego, mais j'ai emménagé pour le cadre, et pour négocier des contrats pour ma société ici. C'est pour ça que je suis là. »

Tandis qu'il parlait, il notait la façon dont elle passait sa main dans ses cheveux, dont elle se tenait, dont elle le regardait, et dont elle gardait leurs mains en contact. Comme certaines femmes, Brandon avait un peu l'habitude d'être observé ; voire déshabillé du regard. Ça ne l'empêchait jamais de se sentir mal à l'aise, sur ce deuxième point, mais il fallait avouer que, tant que ça restait chaste, c'était flatteur. Il y avait, dans l'attitude de Cordy, un fond de luxure qui faillit bien le désarçonner. Il ne voulait pas supposer, mais elle semblait vraiment lui faire plus que de l’œil. Là encore, c'eut été plutôt flatteur si son coeur n'était déjà empli du souvenir d'une autre, et si elle n'avait pas eu quinze ans de moins que lui ; facilement. Il voulut essayer de s'en défaire avec tact, mais comment faire ?

« Hum ... Cordelia-Lou ? Je vous remercie vraiment de m'avoir aidé. Je ne voudrais pas vous embêter pendant votre pause. »






Don't forget to keep smiling  
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Cordelia-Lou Gallagher
HABITANT DE SIDEBAY ▬
RAGOTS : 190
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 11 Juin 2016 - 13:06
Dès que cet homme me parla de la raison de sa venue à Sidebay, je devins plutôt curieuse. Qu'est-ce qu'il voulait dire par ma société. Il était beau, grand, costaux et il avait surement beaucoup d'argents, ce qui m'intéressait.Je lui fais un sourire charmeur et avança d'un pas.

- Oh, quelle genre de société ?


J'étais curieuse et j'appréciais sa présence, il souhaitait partir, mais moi je préférais qu'il reste un peu. Je m'approche de lui.

- Non, non ! Vous ne me dérangez pas, ça me fait plaisir de discuter un peu.

Avouais-je.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Brandon Bownell
HABITANT DE SIDEBAY ▬
RAGOTS : 134
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 22 Juin 2016 - 4:14
Beaucoup de gens se seraient sans doute sentis submergés de plaisir et de fierté à l'idée de se faire retenir par Cordelia-Lou Gallagher. Il fallait bien l'admettre : elle avait beau ne pas être son style de prédilection, elle était jeune, belle et riche, et c'était un mélange érotique puissant. D'autres auraient sauté sur l'occasion, mais Brandon jeta un regard à la réceptionniste, qui ne leur accordait pas la moindre attention et n'avait pas la moindre nouvelle pour lui ou pour qui que ce soit. Quand le docteur Dikens devait-il terminer ? Il semblait qu'il devrait se résigner à passer un peu plus de temps avec Cordy, d'autant que la distance qu'il imposait entre eux semblait l'attirer. Plus elle avançait, plus il reculait, et plus elle cherchait à rogner sur la distance les séparant ; comme un fauve à la chasse. Au moins, prise dans sa partie, elle n'avait pas spécialement insisté sur sa société. Comme tout à l'heure, il ne tenait pas à en dire trop à n'importe qui.

« Oh ! et bien, je suis flatté d'éveiller autant d'intérêt, en tout cas. Mais j'ai bien peur de devoir vous décevoir, je ne suis pas particulièrement amusant ou riche en sujets scientifiques. »

A force de jouer au chat et à la souris, Brandon se retrouvait maintenant le dos au mur. Il y jeta un regard à la fois surpris et décontenancé avant de revenir à la jolie jeune femme qui s'approchait toujours à pas feutrés. Dans le cas présent, et malgré le comique de la situation, le grand gaillard était bien la souris. Il s'efforça de sourire et de chercher quelque chose qui calmerait un rien ses ardeurs.

« Alors vous êtes - euh ... infirmière, ici ? Ou interne ? Votre père doit être très fier que vous ayez choisi une vocation médicale dans votre ville d'origine. »






Don't forget to keep smiling  
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Mackenzie M. Nelson
FONDATEUR ▬
RAGOTS : 3331
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 19 Aoû 2016 - 11:12
Coucou cela fait un bon moment qu’il n’y a pas eu de réponse à ce sujet.
Si aucune réponse n’est postée d’ici le 29 août, le sujet sera archivé.
Merci !


I've only got one life, I could spend it with YOU
MACKENZIE MADDISON NELSON
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Cordelia-Lou Gallagher
HABITANT DE SIDEBAY ▬
RAGOTS : 190
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 20 Aoû 2016 - 10:30
J’avais assez de temps de libre devant moi pour le passer en compagnie de ce charmant athlète. Il était grand et bien musclé, comme je les aimais. Peu importe l’âge qu’il se trimbalait, je pouvais m’en contenter ; après tout, on disait pas que l’âge allait avec l’expérience. Je lui faisais des sourires aguicheuses et je continuais à avancer vers lui d’un regard de fleur.

- Ne vous en faites pas, je suis amplement capable d’entretenir une conversation intéressante !

Je lui fis un clin d’œil.

- Mon père est fier, en effet, j’aime cette ville et je ne comptais pas la quitter ! Je suis interne en chirurgie pour tout vous dire, et vous ? Que faites-vous dans la vie mon cher monsieur !

Je comprenais bien qu’il ne pouvait plus reculer, je pris cet instant pour poser une main sur son torse et je levais la tête vers le ciel, le fixant droit dans les yeux.

- Je peux me permettre une petite pause, si ça vous chante…



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Brandon Bownell
HABITANT DE SIDEBAY ▬
RAGOTS : 134
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 27 Aoû 2016 - 14:35
Voilà que la demoiselle lui proposait de prendre une petite pause. Il aurait bien voulu se montrer grinçant et lui faire remarquer qu'elle y était déjà, en pause, mais il se contenta de déglutir, analysant ses options. Il devait considérer l'endroit où il était et le pourquoi. Il ne pouvait pas juste tout envoyer au feu comme quand il était dans l'armée. Il avait une responsabilité envers ses employés, ses clients, ses potentiels partenaires et envers lui-même. C'est lorsque la secrétaire de l'accueil l'appela, lui faisant savoir que le chirurgien avait terminé et lui demandait d'attendre devant son bureau, qu'il trouva les ressources pour s'extirper de là rapidement. Reprenant l'allure de l'armoire à glace, il se décolla du mur, faisant s'écarter la demoiselle d'une main délicate mais ferme, et se dirigea vers la sortie de la salle de pause. Marquant un arrêt sur le pas, il se tourna vers Cordy.

« J'ai déjà suffisamment abusé de votre temps de pause, mademoiselle. Le devoir m'appelle. Passez une bonne soirée. »

Sans plus de cérémonie, il s'en alla, laissant l'interne seule avec ses désirs inassouvie, tandis qu'il savourait le retour à la liberté et à l'air frais. C'était la dernière fois qu'il demandait son chemin à une jeune femme.






Don't forget to keep smiling  
Revenir en haut Aller en bas
avatar
RAGOTS : 2055
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 31 Aoû 2016 - 22:21
TERMINÉ & VERROUILLÉ.



THE BIG BOSS
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Sujets similaires
-
» Qui s'explique, s'excuse, et qui s'excuse s'accuse. | Élodie de Froulay
» BLÂME SÉVÈRE ET DEMANDE D'EXCUSE AU PRÉSIDENT MARTELLY PAR LE SÉNAT
» Je m'excuse...
» Notre Espion réussi bien sa mission... je m'excuse auprès de tout les DG de la ligue
» Un roi béninois s' excuse pour la traite negriere

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
I'M WALKING ON SIDEBAY :: BIENVENUE À SIDEBAY :: West Side :: Memorial Hospital-
Sauter vers: