Revenir en haut Aller en bas



 
WELCOME TO SIDEBAY

 :: AUREVOIR ET À LA PROCHAINE :: San Diego Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Another moment - Cassia

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
avatar
Invité
Invité
Sam 24 Sep 2016 - 11:29
Invité
Matteo avait eut besoin de précisions et forcément il s'était aussi laissé tenter et profitait de chaque secondes que les baisers pouvaient durer. Seulement voilà, maintenant ça allait être difficile pour lui de quitter cet endroit voir même de se calmer parce que mine de rien Cassia savait y faire juste par des mots ou bien de simple geste pour le rendre dingue et vu comme elle semblait y prendre plaisir, Matteo avait donc du mal à ne pas répondre. Bien sur il savait que ce n'était pas extra de se laisser aller là, mais bon en même temps on ne repousse pas la personne qu'on aime, seulement il le fallait parce que sinon ça allait déraper et ce n'était pas vraiment l'endroit pour ça. Et ce maitriser dans ce genre de moment ça n'était pas simple, ça demandait beaucoup d'énergie et de volonté à Matteo. "- Sauf que ça risque de déraper là et après adieu le massage intégral, faudra dormir..." et il eut un léger sourire amusé, elle allait comprendre de quoi il voulait parler et dans un sens s'était vrai. De plus ce n'était vraiment pas l'endroit pour se laisser aller à ce genre de petit moment intime quand même, il s'agissait d'un spa pas d'une baignoire privative. "- et moi je veux mon massage, je ne rêve plus que ça maintenant." et il l'embrassa à nouveau mais d'une manière bien plus douce et calme que tout à l'heure.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Cassia A. Hamilton
HABITANT DE SIDEBAY ▬
RAGOTS : 2843
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 24 Sep 2016 - 11:46
Matteo craignait que la situation dérape, et peur de dire adieu à ce fameux massage. Cela me fit sourire également. « C’est vrai. Il vaut mieux se préserver pour tout à l’heure » Et de toute façon, j’avais juste voulu m’amuser un peu, nous étions là dans le spa. Un moment certes intime mais pas au point de se laisser aller là ici. Puis Matte ajouta qu’il voulait son massage, qu’il ne rêvait plus que de cela maintenant. Ma petite proposition n’était donc pas tombée dans l’oreille d’un sourd. Je répondis alors au baiser de Matteo « Ne t’en fais pas, je te promets que tu auras ce massage. Aujourd’hui, demain, tu as même le droit de choisir » dis-je avec un léger sourire. Oui si je lui en avais parlé ce n’était pas pour me désister ensuite. Je vins ensuite m’installer à côté de lui. Posant ma tête sur le repose-tête, fermant les yeux pour profiter de ce moment de bien-être.

Entre le massage et le spa, c'est fou comme je pouvais sentir tout mon corps se détendre. Il y a bien longtemps que je n'avais pas été aussi détendue. Mais c'était peut-être aussi dû au fait que la semaine précédente avait été très difficile. Et puis il fallait bien profiter car une fois de retour à Sidebay, la routine sera à nouveau là. Et encore, une fois rentrée j'aurai encore des jours de repos forcé. Qu'est-ce que j'allai bien faire ? M'occuper de la maison, certes. Mais je savais déjà que ces journées là seraient longues. Pourquoi pas essayer de trouver un animal de compagnie ? Si c'était toujours d'actualité bien entendu. car j'avais l'impression que Matteo avait changé d'avis sur pas mal de chose ces derniers temps. Comme pour l'idée de fonder une famille. Mais peut-être que mon adonis n'avait pas changé d'avis pour ce qui est de l'animal de compagnie. A voir.



Lost in translation

I will always love you ▬ If I should stay, I would only be in your way, I'll think of you ev'ry step of the way. And I will always love you. I will always love you| ©️ Vent Parisien



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Sam 24 Sep 2016 - 13:33
Invité
Matteo avait bien conscience qu'il fallait se calmer, mais ce n'était pas évident alors la seule solution qu'il a trouvé pour ça c'est de dire à Cassia que s'ils ne s'arrêtaient ça mettrait tous leurs plans au tapis et ce soir ce serait dodo direct sans rien d'autre. Et au final ça semblait marcher avec elle aussi vu qu'elle ne donna pas suite, enfin du moins elle ne prolongea pas ce qu'elle faisait avec lui. "- Non mais moi c'est ce soir que je le veux. Quoi que... si ça se trouve entre le massage de tout à l'heure et le spa là on va être totalement claqué tous les deux et on va simplement s'endormir comme des bébés." allez savoir tient, il n'avait pas tord en même temps.
Ils verraient bien le moment venu après tout il n'en savait rien. Il laissa donc Cassia reprendre sa place et ils se concentrèrent à nouveau sur les jets et les positions de ceux-ci par rapport à leur corps. Et Matteo changea bien deux ou trois fois de place ensuite étant donné qu'elles avaient toutes des jets différents. C'était quand même super agréable, si ce n'est qu'au bout d'un moment Matteo sentit sa peau devenir toute fripée comme quand il était petit et qu'il restait trop longtemps dans le bain, signe qu'il était plus que temps de sortir. "- Je crois qu'on a assez profiter pas toi ?" Matteo était tellement bien que même là il avait faillit s'endormir.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Cassia A. Hamilton
HABITANT DE SIDEBAY ▬
RAGOTS : 2843
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 24 Sep 2016 - 13:47
J’avais proposé ce fameux massage à Matteo, et je comptais bien tenir ma promesse, du moins ma proposition. Et j’avais dit à Matteo qu’il avait même le droit de choisir quand il voudra ce massage. Et mon adonis me dit que c’était ce soir qu’il souhaitait avoir ce massage et cela me fit sourire. A croire qu’il était impatient. Et puis dans la seconde, Matteo sembla moins sûr. Selon lui on serait peut-être très fatigués ce soir, trop fatigués pour faire quoique ce soit. Matteo venait de changer plus ou moins d’avis en l’espace de quelques secondes. Décidément, on avait l’impression qu’il avait du mal à savoir ce qu’il voulait vraiment en ce moment « Oui, on verra bien ce soir » que dire de plus ? Pas grand-chose, et puis ce soir c’est ce soir, qui vivra verra comme on dit.

Je continuai donc de profiter du spa. Changeant de temps en temps de place, et me délectant du bien fait de ce soin particulier. Puis au bout d’un moment, Matteo me dit qu’on avait sans doute assez profité. Alors j’ouvris les yeux, et regardai l’heure grâce à la pendule accroché au mur. En effet cela faisait un bon moment qu’on était ici. Me redressant légèrement je répondis à Matteo « Si tu as raison. Et puis c’est bientôt la fin de toute façon » Et oui le spa nous avait été réservé pour une heure. Alors je quittai le spa, et pris ma serviette pour me sécher et ensuite se diriger vers les vestiaires pour se changer à nouveau.

Les soins avaient vraiment été sympas. Et une fois dehors, je me tournai vers Mateo « Tu veux faire quelque chose en particulier maintenant ? » Les soins étaient terminés, du moins pour aujourd'hui, alors nous pouvions faire tout autre chose pour terminer la soirée.



Lost in translation

I will always love you ▬ If I should stay, I would only be in your way, I'll think of you ev'ry step of the way. And I will always love you. I will always love you| ©️ Vent Parisien



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Sam 24 Sep 2016 - 14:05
Invité
Matteo ne remettait pas en cause ce que Cassia lui avait proposé, non, loin de là. Juste qu'il était tellement détendu qu'il avait même l'impression d'avoir passé la journée à courir parce que son corps était détendu mais son esprit lui semblait bien plus embrumé comme quand il était trop fatigué justement. C'est pour cela qu'il fit la remarque à Cassia. Si elle lui avait demandé il lui aurait expliqué, c'était sans doute la même chose pour elle. Quoi qu'il en soit il en profita jusqu'au bout, jusqu'à ce que son corps lui fasse savoir qu'il avait bien profité. Et quand Cassia lui confirma ce qu'il pensait et bien il sortit à son tour de bain pour se sécher et se rendre au vestiaire pour se changer.
Une fois sortie il répondit à la question de Cassia. "- J'ai faim, j'ai l'impression de n'avoir rien mangé depuis trois jours. En vérité leur truc là ça creuse et ça te met chaos !" C'était peu être contradictoire mais c'était vraiment ce que Matteo pensait. Ce soir il allait dormir comme un bébé c'était quasiment certain et peu être qu'il n'aurait pas la force de faire quoi que ce soit d'autre, même pas de regarder la télé. Heureusement qu'ils étaient à l'hôtel parce que Matteo n'aurait pas eu le courage de reprendre la voiture pour rentrer par exemple.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Cassia A. Hamilton
HABITANT DE SIDEBAY ▬
RAGOTS : 2843
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 24 Sep 2016 - 14:16
Une chose est sûre, les deux soins que nous avions choisis de faire aujourd’hui avait été géniaux. J’étais détendue à souhait. Et ça faisait un bien fou de se sentir ainsi.

Une fois terminés, on sortit du lieu où se déroulaient les soins. Et je demandais à Matteo s’il voulait faire quelque chose en particulier. Matteo me répondit alors qu’il avait faim, qu’il avait l’impression de ne pas avoir mangé depuis trois jours. Et il ne s’arrêta pas là, il ajouta que ce genre de soin et bien ça fatiguait et en plus ça donnait faim. J’esquissai alors un léger sourire face à sa remarque « C'est vrai que ça détend énormément ce genre de soin. J'ai l'impression d'être sur un petit nuage...» je propose ensuite à mon adonis « On peut aller manger un morceau au restaurant de l’hôtel si tu veux »   Oui ils servaient toutes la journée, parfois même quelques encas. On pouvait donc aller voir si il y avait de quoi combler l’estomac de Matteo. Après tout on avait le temps, on était ici un peu en vacances quand même.



Lost in translation

I will always love you ▬ If I should stay, I would only be in your way, I'll think of you ev'ry step of the way. And I will always love you. I will always love you| ©️ Vent Parisien



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Sam 24 Sep 2016 - 14:24
Invité
"- Ouais mais si y'a que moi qui ait faim c'est pas la peine, j'attendrais un peu, pas trop mais j'attendrai." Oui, Matteo ne voulait pas qu'elle se sente obligé de le suivre et de le regarder manger. Peu être qu'elle n'avait pas faim elle, alors autant respecter ça aussi après tout. "- Ou alors on mange dans la chambre." plus tard ou non. Matteo ne pu s'empêcher de bailler, ça lui arrivait souvent quand il était trop détendu comme là maintenant à cause des soins. Il n'avait pas l'habitude de se faire autant bichonner alors forcément la réaction de son corps était assez immédiate en réalité. En même temps il n'avait pas eu sa dose de caféine mais ça ne justifiait pas le fait qu'il baille aussi rapidement alors que la journée 'était loin d'être terminée.
Et Matteo eut un léger petit sourire avant d'ajouter "- J'te jure j'ai l'impression d'être une loque là. Je crois que si je ferme les yeux je m'endors." il n'était simplement pas habitué à ce genre de traitement sans oublier que ne rien faire de la journée n'aidait pas non plus à rester éveiller. Les journées tranquilles ce n'était pas dans ses habitudes.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Cassia A. Hamilton
HABITANT DE SIDEBAY ▬
RAGOTS : 2843
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 24 Sep 2016 - 14:31
Les soins fatiguaient, certes. Je sentais à peine mes muscles, j’avais l’impression d’être sur un vrai nuage. Et ce n’était pas désagréable comme sensation. Matteo avait faim. Alors j’avais proposé à Matteo d’aller manger un morceau au restaurant de l’hôtel. A cette heure-ci, on pourra certainement nous donner de quoi satisfaire l’appétit de Matteo. Et pourquoi pas le mien, car oui je sentais mon estomac crier légèrement famine aussi, mais certainement beaucoup moins que Matteo le connaissant. Du coup, Matteo proposa de manger dans la chambre « Oui on a qu’à monter dans la chambre et commander quelque chose à manger. De quoi combler ton appétit, et moi de quoi combler le petit creux que je commence à avoir » . De quoi nous satisfaire tous les deux du coup.

Et quand Matteo se mit à bailler, j’esquissai un léger sourire. Puis mon adonis vins me dire qu’il était complètement exténué, à se sentir comme une loque. « Allons dans la chambre alors. Au moins si tu veux te reposer tu pourras » Je ne dirai pas non à un peu de repos non plus. Mais Matteo avait vraiment l'air fatigué là. Alors rentrer semblait être une bonne idée.



Lost in translation

I will always love you ▬ If I should stay, I would only be in your way, I'll think of you ev'ry step of the way. And I will always love you. I will always love you| ©️ Vent Parisien



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Sam 24 Sep 2016 - 16:55
Invité
"- Oui, et ben voilà on n'a qu'à faire ça." Cassia avait trouvé un bon compromis et comme ça elle n'était pas obligé de commander réellement à manger si elle n'avait pas trop faim non plus. Pas la peine qu'elle se force juste parce que lui mourait de faim.
Ils se remirent donc en route pour la chambre et c'est là que Matteo se mit à bailler et fit savoir à Cassy à quel point ça l'avait totalement vidé ce genre de soin. Ce n'était pas sa faute s'il n'était pas habitué à ça non plus. "- C'est juste que j'ai pas l'habitude de tout ça, les massages, les jets du spa, tout ça c'est super cool mais c'est vraiment fatiguant. J'imaginais pas qu'on pouvait être aussi fatigué après ce genre de séances." et il était le premier surpris de l'effet que cela avait sur lui. En fait il aurait couru le marathon qu'il n'en serait pas moins fatigué, il était totalement vidé de toute énergie.

Une fois dans la chambre Matteo prit directement la direction de la salle de bain et dit à Cassy "- je vais prendre une douche vite fait, juste pour retirer l'odeur du chlore." et la laissa dans la chambre faire ce qu'elle voulait. S'il ne le faisait pas maintenant et s'endormait avant les draps allaient vraiment prendre l'odeur et ce serait désagréable.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Cassia A. Hamilton
HABITANT DE SIDEBAY ▬
RAGOTS : 2843
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 24 Sep 2016 - 17:13
Afin de nous satisfaire tous les deux, j'avais proposé à Matteo de comander effectivement dans la chambre. Au moins chacun pourra prendre, commander ce qui lui fait envie. Alors on remonta dans la chambre et Matteo me dit qu'il trouvait cela très fatiguant. Oui ça l'était surtout si c'était une première pour lui. Mais du coup je commençais aimé demander si c'était une bonne idée tout cela. Le but en venant ici c'était de changer d'air et aussi de se reposer. Pas de rentrer à Sidebay plus fatigués encore. «  Tu sais, peut-être qu' on devrait éviter ce genre de soins la veille du départ. Avec la route et le retour à la maison ça ne fera sans doute pas bon ménage...Et puis on n'est pas on plus obligé de faire ca tous les jours non plus » surtout si ca le fatiguait de cette façon. Il y avait bien d'autres choses à faire je pense.

Et une fois arrivés dans la chambre Matteo peut la direction de la salle de bain le prévenant  qu' il allait prendre une rapide douche pour ôter l'odeur du chlore. Pendant ce temps là je pris l'initiative d'appeler la reception pour qu' on nous livre de quoi manger. J'avais fais au mieux pour prendre des choses que Matteo aimait. Et quand mon adonis sortir de la douche je dis « J'ai commandé à la réception. Ça ne devrait pas trop tarder » et je pris ensuite la direction de la salle de bain pour moi aussi le débarrasser de l'odeur du chlore. Je fus assez rapide. Et une fois terminé je revins dans la chambre.



Lost in translation

I will always love you ▬ If I should stay, I would only be in your way, I'll think of you ev'ry step of the way. And I will always love you. I will always love you| ©️ Vent Parisien



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Dim 25 Sep 2016 - 10:12
Invité
"- Oui, t'as raison." Matteo était tout à fait d'accord avec elle sur ce point là. Vu la manière dont il réagissait, totalement fatigué après les soins il valait donc mieux les éviter le jour du départ. Sauf si Cassia se sentait en forme pour conduire bien sur, parce que Matteo ne l'empêcherait pas de le faire.

Une fois dans la chambre Matteo prit une douche rapide et quand il sortit Cassia lui dit qu'elle avait commandé à manger. "- Oh génial, merci !" et elle prit sa place dans la salle de bain. Matteo s'installa confortablement sur le lit en attendant la sortie de Cassia ou simplement l'arrivée du repas. Assis sur le lit, deux ou trois coussins derrière le dos, Matteo rêvassait, se laissant bercer par le bien être dans lequel il était à présent. La fatigue était toujours présente, juste que là il planait comme l'avait dit Cassia un peu plus tôt. Il était sur son petit nuage et si rien ne se passait d'ici quelques minutes il allait tout simplement s'endormir. Décidément le manque d'action c'est vraiment pas son truc.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Cassia A. Hamilton
HABITANT DE SIDEBAY ▬
RAGOTS : 2843
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 25 Sep 2016 - 10:46
Une fois dans la chambre, Matteo avait été prendre une rapide douche. Quant à moi j’en avais profité pour commander de quoi manger. J’avais donc prévenu Matteo quand il sortit de la douche et il sembla ravi de savoir qu’il allait bientôt pouvoir satisfaire son estomac. Ma douche prise, je me changeai et revins dans la chambre où Matteo était assis sur le lit, bien positionné à l’aide de quelques coussins. Il semblait être à deux doigts de s’endormir. Je voulu m’installer à mon tour sur le lit, quand on frappa à la porte. Etant debout, j’allai ouvrir et remerciai la personne qui venait de nous apporter ce que j’avais commandé. Je pris alors le chariot sur lequel était posé les différents encas, et le mis non loin du lit. « J’espère que ça te conviendra » dis-je en venant piocher dans une coupelle de fruits frais coupés. Il y avait plusieurs choses, fruits, crudités, mais aussi des amuse-bouche en tout genre. C'était assez varié en fait. Piochant encore quelques morceaux de fruits, je vins m'installer à mon tour dans le lit, un magasine en main pour un peu de lecture détente.



Lost in translation

I will always love you ▬ If I should stay, I would only be in your way, I'll think of you ev'ry step of the way. And I will always love you. I will always love you| ©️ Vent Parisien



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Dim 25 Sep 2016 - 11:54
Invité
Quand Cassia sort de la salle de bain Matteo réagit, il était limite en train de s'endormir là et il sourit quand il la voit arriver et repartir. Apparemment il était temps qu'elle sorte vu qu'on vient de frapper à la porte et que ce qu'elle a commandé est arrivé. Matteo se relève un peu, soudainement plus actif et intéressé par ce qu'elle ramène avec elle. Ca sent bon et ça donne envie, y'a tout un tas de trucs et franchement c'est vachement cool, Matteo aurait pas pensé qu'elle avait commandé ce genre de chose. "- Mais c'est parfait ça." et il est sincère. Prenant à son tour une petite assiette et y mettant à peu près tout ce qu'il peu dessus et puis il prend une serviette et une bière, parce qu'elle n'a pas commandé qu'à manger, il faut boire aussi. Il attend de voir si elle en veut aussi pour lui en donner une. Puis il reprend sa place sur le lit, pas loin de Cassia. Et il se met à manger tranquillement et de bon coeur en plus. "- C'est bon ! t'as eu une super idée ma puce." et Matteo vient déposer un bisou sur la joue de Cassia.
Et bizarrement le magasine que regarde Cassia est ouvert à la page d'une pub avec un bébé et Matteo a posé son regard dessus et reste silencieux. "- Tu sais déjà quand tu voudrais arrêter ta pilule ?" il ne sait pas trop comment remettre le sujet sur le tapis vu que la veille il semblait avoir changé d'avis.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Cassia A. Hamilton
HABITANT DE SIDEBAY ▬
RAGOTS : 2843
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 25 Sep 2016 - 12:13
Ce que j’avais commandé était arrivé. Ça avait été assez rapide, et soudainement Matteo sembla moins fatigué et plus intéressé par le fait qu’il allait pouvoir manger. Et il sembla également satisfait de ce qui avait été commandé. Tant mieux donc. Avalant quelques morceaux de fruits frais, je viens ensuite m’installer sur le lit un magasine à la main. Et quand Matteo me propose une bière, j’accepte volontiers. Oui fruits et bière, drôle de régime mais c’était les vacances, non ? Matteo lui, semblait se régaler, d’ailleurs il me dit que c’était bon et que j’avais eu une super idée avant de venir déposer un baiser sur ma joue. Souriant légèrement, je réponds « Je suis contente que ça te plaise » bon il faut dire que je connaissais les gouts de Matteo, et heureusement d’ailleurs.

Je me reconcentre alors sur la lecture de mon magasine, un article sans prise de tête. Et alors que je ne m’y attendais pas, Matteo me demande si je savais déjà quand est-ce que je voudrais arrêter ma pilule. Avalant une gorgée de bière en même temps, j’avale cette dernière difficilement, tant je suis surprise par cette question. Tournant mon regard vers Matteo je lui demande alors « C’est une plaisanterie ? » Oui, non mais je ne suivais plus rien. Hier encore Matteo semblait avoir changé d’avis. On en avait discuté, je n’avais pas rêvé. J’étais à deux doigts de lui demander si il n’avait pas une double personnalité mais la plaisanterie serait sans doute mal vu vis-à-vis de l’oncle de Matteo et de cette pathologie pas drôle du tout dont il était atteint. Mais là je ne comprenais plus rien du tout, et ça devait sans doute se remarquer. Un coup c'est oui, un coup c'est non. Difficile à suivre.



Lost in translation

I will always love you ▬ If I should stay, I would only be in your way, I'll think of you ev'ry step of the way. And I will always love you. I will always love you| ©️ Vent Parisien



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Dim 25 Sep 2016 - 12:22
Invité
Matteo comprit rapidement qu'il l'avait plus que surprise avec cette question, mais ce n'était pas évident de remettre le sujet sur le tapis et il ne savait pas comment s'y prendre. Il regarda Cassia et fit une légère grimace "- Je sais, tu dois te dire que je suis difficile à suivre et je t'avoue que moi aussi j'ai du mal à me suivre moi même. Mais tu vois l'autre fois quand tu étais à deux doigts de mourir, je me suis dit que si tu avais été enceinte ou si on avait un enfant il aurait pu perdre sa mère voir même ses deux parents ce jour là.." et il soupira avant de continuer "- mais hier je t'ai dit que voulait ton bonheur et avec ce que tu m'as dit toi, je crois que ton bonheur passe par cette étape. Même si je ne suis sur que ce soit une bonne idée étant donné nos jobs respectif je n'ai pas le droit d'être égoïste alors que c'est moi qui n'est fait que parlé d'avoir un enfant jusqu'à ce que je change d'avis." Matteo fit une nouvelle moue et puis reprit sa place, laissant à Cassia tout le temps nécessaire pour réagir ou rebondir sur ce qu'il venait de dire, voir même ne rien dire du tout, si elle n'avait rien à dire. Matteo voulait son bonheur et apparemment ça passait par cette étape, il était prêt avant, juste qu'il n'était pas prêt à perdre la femme qu'il aime pour se retrouver seul avec leur enfant et cette pensée lui faisait peur et mal à la fois.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Cassia A. Hamilton
HABITANT DE SIDEBAY ▬
RAGOTS : 2843
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 25 Sep 2016 - 12:35
Je ne m’attendais pas à ce que Matteo reparle de cela. Avec la discussion que nous avions eu hier je pensais que le sujet était clos, plus ou moins disons. Alors là oui avec cette question, je n’avais pas pu m’empêcher de demander à Matteo si c’était une plaisanterie. Par chance, Matteo sembla comprendre ma surprise et avoua lui-même qu’il était difficile à suivre. Puis il continua ses explications. Bon si j’avais été enceinte je n’aurai pas été sur le terrain de toute manière, en revanche pour la seconde explication Matteo n’avait pas tort « Je sais… » Oui c’était un risque « Mais regardes autour de toi. Tous les jours des gens perdent la vie, par accident, par maladie…Enfin je veux dire, même les personnes qui n’ont pas un métier aussi dangereux que le nôtre ne sont pas à l’abri d’un accident » C’était la vie, malheureusement.

Puis Matteo ajouta qu’il voulait mon bonheur et que d’après ce que j’avais dit hier mon bonheur passait par cette étape, l’étape de devenir mère. Compliqué tout cela. Ce n’était pas une bonne idée mais il voulait malgré tout avoir un enfant pour ne pas être égoïste ? « A t’entendre, on dirait que tu veux un enfant uniquement, ou presque, pour me faire plaisir. Ce n’est pas comme ça que je vois les choses » Je reprends alors « Si tu penses qu’avoir un enfant n’est pas une bonne idée, si tu as changé d’avis c’est…ça serait incompréhensible d’essayer d’en avoir un... J'ai du mal à te suivre, et je me perds un peu moi même » dis-je avant de prendre une gorgée de bière. Avoir un enfant ce n'était pas une décision qu'on prenait à la légère.



Lost in translation

I will always love you ▬ If I should stay, I would only be in your way, I'll think of you ev'ry step of the way. And I will always love you. I will always love you| ©️ Vent Parisien



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Dim 25 Sep 2016 - 13:52
Invité
Matteo se rendait bien compte qu'il était difficile à suivre, lui même se perdait, le truc c'est qu'il n'arrivait pas à exprimer ce qu'il ressentait réellement. Il avait bien des envies, mais il était perdu parce qu'il avait eut peur de la perdre et à l'entendre lui expliquer il comprenait bien que ce qu'il venait de dire était juste ridicule et bête et qu'il aurait mieux fait de se taire. Sur le début elle avait tout à fait raison, mais difficile de maitriser sa peur quand on a faillit perdre la personne qu'on aime et qu'on l'a perdu l'espace de quelques secondes. "- Oui, c'est vrai, t'as raison, laisse tomber on oublie." pas évident en même temps, parce que bon ce n'était pas ça qu'il voulait, juste qu'il n'arrivait pas à s'exprimer.
D'ailleurs Matteo se leva, abandonnant son assiette sur le lit, pour aller regarder par la fenêtre de la chambre, comme si ce qui se passait dehors allait l'aider à y voir plus clair ou tout simplement à mettre fin à cette discussion. Pourquoi il avait remis le sujet sur le tapis ? pourquoi il avait pas réussit à lui dire les choses de façons plus modéré ? pourquoi il n'arrivait pas à communiquer correctement quand il s'agissait d'eux ? Matteo s'en voulait un peu, voir même beaucoup de tout ça. Il aurait aimé pouvoir remonter le temps et revenir en arrière pour éviter de parler de ça.
Mais dans le fond Matteo s'en voulait à lui même et s'était peu être à cause du fait qu'il était super fatigué mais il avait l'impression qu'il n'était pas loin de perdre le contrôle de ses émotions, comme si tout ceci le touchait encore, le fait d'avoir faillit la perdre, tout ça, c'était douloureux et ça ne semblait pas vouloir le quitter.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Cassia A. Hamilton
HABITANT DE SIDEBAY ▬
RAGOTS : 2843
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 25 Sep 2016 - 14:03
Avec Matteo ont était généralement sur la même longueur d’onde. Mais concernant ce sujet-là, cela faisait quelques temps qu’on ne pensait plus pareil apparemment. Matteo voulait une famille, et depuis hier il m’avait  moitié avoué qu’il n’en était plus certain, et là il venait de me demander quand est-ce que je voulais arrêter la pilule. De quoi rendre dingue. Et à entendre parler Matteo, j’avais l’impression qu’il était prêt à avoir un enfant juste pour me faire plaisir, même si maintenant il trouvait que ce n’était pas une si bonne idée que ça. Il voulait une famille oui ou non ? Impossible de cerner la réponse. Et puis Matteo vint me dire que j’avais raison, de laisser tomber et qu’on oubliait. Raison de quoi ? Et oublier quoi au juste ? Oublier l’idée de fonder une famille ? C’était vite expédié comme réponse ça. Sur le coup ça me fit même mal au cœur. Lui qui il y a encore quelques temps semblait impatient de fonder une famille, et qui m’avait donné l’envie de fonder une famille avec lui. Le voilà qui voulait oublier cette idée ? « On oublie… » dis-je en répétant ces derniers mots. Je n’étais pas spécialement convaincue ni ravie par cette réponse, mais apparemment Matteo voulait clore le sujet.

Et quand Matteo se leva du lit, pour aller se poster devant la fenêtre je le suivis du regard. Etait-il énervé ? Perdu ? Difficile à dire. Je me redressai alors, observant toujours mon adonis qui était silencieux « Matt… » et puis finalement, je me levai à mon tour pour venir vers lui. Passant une main délicate dans son dos « Parles-moi…je n’aime pas te voir ainsi » oui là il s’isolait, il s’éloignait. Or, il devrait me parler plutôt que de réagir de cette manière.



Lost in translation

I will always love you ▬ If I should stay, I would only be in your way, I'll think of you ev'ry step of the way. And I will always love you. I will always love you| ©️ Vent Parisien



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Dim 25 Sep 2016 - 14:30
Invité
C'était la discussion qu'il fallait oublier, ce qu'il venait de dire quoi, mais visiblement, comme très souvent rien n'était clair avec lui. Pourtant quand il voulait faire un break ça il savait le dire et de manière très clair, pourquoi il n'arrivait pas à faire pareil pour le reste ? pourquoi c'était si compliqué pour lui de dire à Cassia ce qu'il avait sur le coeur, lui dire à quel point il avait eu peur de la perdre et que rien que cette idée lui brisait le coeur, donc l'avoir elle suffisait largement. Peu être parce que c'était tout simplement ridicule et qu'elle se moquerait de lui, lui disant qu'il avait peur et la vie tout simplement et que ça allait lui pourrir la vie s'il réagissait comme ça. Matteo était paumé, pourquoi c'était plus aussi clair qu'avant dans sa tête ? Peu être que lui aussi avait une maladie dans le même genre que celle de son oncle et que le fait d'avoir faillit mourir l'avait réveiller ? non ! c'était idiot comme idée, fallait qu'il se retire ça de la tête.
Quand Cassia se leva et s'approcha de lui, quand elle posa sa main dans son dos, Matteo tourna à peine la tête dans sa direction parce qu'il avait du mal à lui faire face, parce qu'il sentait bien qu'il était à fleur de peau et ce n'était pas bon de parler dans cet état là. "- Ce que j'ai dit.. on oublie ce que j'ai dit.. on en parlera plus tard. J'ai pas les idées claires en ce moment..." et il pinça les lèvres tout en continuant de regarder par la fenêtre.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Cassia A. Hamilton
HABITANT DE SIDEBAY ▬
RAGOTS : 2843
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 25 Sep 2016 - 14:40
La conversation avait eu une fin assez brutale. Matteo y avait mis fin en quelques mots à peine. Mais était-ce vraiment ce qu’il voulait, ce qu’il pensait ? Même ça je ne pouvais pas l’affirmer. Oublier donc l’idée de fonder une famille ? Apparemment. Mais je voyais bien que Matteo avait encore quelque chose à dire, quelque chose sur le cœur. J’avais hésité, mais finalement j’étais venu le rejoindre là près de cette fenêtre. J’avais demandé à mon adonis de me parler, accompagné d’un geste tendre envers lui. Mais même là tout près de lui, Matteo se retourna à peine vers moi. Et il finit par me dire qu’il fallait qu’on oublie ce qu’il venait de dire, qu’on en reparlera plus tard car il n’avait pas les idées claires en ce moment. Mais pourquoi ? Justement pourquoi être aussi volubile ces derniers temps ? Pourquoi changer d’avis ainsi ? Il devait bien y avoir au moins ne raison, non ? Et c’est tout ce à quoi j’eu droit. Pas d’autres explications, ni même un simple regard de sa part. « Mais...» J’avais envie d’insister, mais je connaissais Matteo, si il était à fleur de peau il ne valait mieux pas trop insister, sinon ça pourrait vite tourner à l’orage. « Comme tu voudras...» dis-je finalement.

Voyant que Matteo restait là, planté devant cette fenêtre, je reculai légèrement, préférant le laisser tranquille et ne pas insister. J’étais en train de me demander à quel moment la discussion avait mal tourné. Mais j’avais du mal là. Ça avait été tellement vite, j’en étais encore surprise. Alors je revins sur le lit, posant ma bière sur le chariot, et reprenant le magasine en main. Posant mes yeux dessus mais sans réellement lire quoi que ce soit, ayant trop la tête ailleurs pour le coup.



Lost in translation

I will always love you ▬ If I should stay, I would only be in your way, I'll think of you ev'ry step of the way. And I will always love you. I will always love you| ©️ Vent Parisien



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Dim 25 Sep 2016 - 14:49
Invité
Matteo ne cessait de promettre qu'il allait faire des efforts et pourtant rien ne s'arrangeait jamais quand le sujet était sérieux, il était incapable de lui parler franchement et clairement, il s'éloignait toujours un peu plus. Et ce soir, c'était exactement ce qu'il était en train de faire et il s'en rendait bien compte mais il était incapable de réagir autrement.
Cassia ne semblait pas vouloir insisté, mais il sentit bien qu'elle le fit à contre coeur et ça ne l'aida pas à se sentir mieux. Au contraire, il avait l'impression d'étouffer ici, pourquoi fallait toujours qu'il réagisse comme ça ? Il se tourna et lui dit simplement "- Je vais prendre l'air, j'ai besoin de prendre l'air." en espérant qu'elle ne le prendrait pas contre elle, mais dans le fond c'était vraiment ça il avait besoin de prendre l'air, de réfléchir seul, d'essayer d'agir normalement alors que ce qu'il faisait pour ça n'était pas normal justement. Pourquoi s'était si dur d'avouer qu'il crevait de trouille, qu'il avait faillit la perdre et que rien que cette idée lui faisait encore mal et que tout le reste n'avait plus d'importance à ses yeux, la seule personne qui comptait vraiment c'était elle, sans elle sa vie n'aurait aucun sens. Est-ce qu'il était trop égoïste ? trop possessif ? est-ce que c'était normal seulement ce genre de pensée ?
Matteo prit donc la direction de la sortie de la chambre tout en sachant que s'il sortait il risquait une fois encore de la blesser voir même de briser quelque chose dans leur couple. Il réagissait toujours comme un con, le savait et pourtant il ne pouvait pas s'en empêcher.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Cassia A. Hamilton
HABITANT DE SIDEBAY ▬
RAGOTS : 2843
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 25 Sep 2016 - 14:58
Je n’avais pas insisté auprès de Matteo. Je savais que si j’insistai de trop ça allait tourner à l’orage et ce n’était pas le but. Non je n’avais pas du tout envie de me disputer avec Matteo alors qu’on était ici pour se reposer et se retrouver. Alors au lieu d’insister, j’avais décidé de laisser Matteo tranquille, et j’étais retourné sur le lit. Je ne savais pas trop ce qui se passait dans la tête de Matteo, mais lui-même semblait assez perdu. Alors j’avais pensé que le mieux c’était de le laisser tranquille. Et puis finalement Matteo se retourna et pour me dire qu’il allait prendre l’air, qu’il en avait besoin. Quoi ? Etait-il sérieux ? Apparemment oui puisqu’il prit la direction de la porte et quitta la chambre. Alors là j’arrivais à peine à le croire. On venait de passer une journée géniale, on avait commencé à manger tranquillement ensemble et me voilà seule dans la chambre d’hôtel. Encore une fois, au lieu de parler Matteo était partit.

Je laissai échapper un long soupire. J'étais fatiguée par cette journée, et aussi fatiguée psychologiquement de tout cela. Et sur un coup de colère, je balançai le magasine à travers la pièce. C'est le seul moyen que j'avais trouvé pour me soulager là tout de suite. Car oui, le fait que Matteo veuille aller faire un tour dehors et seul me faisait mal. Je me levai ensuite pour débarrasser et tout remettre sur le chariot. Je fis ensuite les cents pas dans la chambre. Puis je compris que ça ne servirai à rien, alors je revins sur le lit, ramassant le magasine au passage.

Le temps passait, et j'avais l'impression que le sminutes défilaient très lentement. Je ne cessai deregarder l'heure pour voir depuis combien de temps Matt était partit. Pour finir j'allumai la télévision, afin d'avoir un son sonore et avoir l'impression de me sentir moins seule, puis m'allongeai sur le lit. Regardant vaguement l'écran sans vraiment suivre.



Lost in translation

I will always love you ▬ If I should stay, I would only be in your way, I'll think of you ev'ry step of the way. And I will always love you. I will always love you| ©️ Vent Parisien



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Dim 25 Sep 2016 - 15:12
Invité
Pourquoi ça lui faisait aussi peur de fonder une famille maintenant ? parce qu'il avait faillit la perdre ? est-ce que c'était vraiment la raison, n'y avait t'il pas autre chose ? il ne voulait même plus d'un animal de compagnie parce qu'il estimait qu'ils n'étaient pas assez à la maison pour s'en occuper correctement. Mais qu'est ce qui lui passait par la tête ? est-ce qu'il y avait autre chose que Matteo n'arrivait pas à voir à comprendre ? est-ce que c'était plus profond que ça ? pourtant il l'aimait, il l'aimait comme un dingue sa Cassia, il l'aimait tellement qu'il aurait donné sa vie pour elle et ce jour là c'est elle qui est partit et pas lui. La culpabilité alors c'est ça ? Matteo s'en voulait de ne pas avoir prit sa place et de ne pas s'être noyé à sa place ? c'était complètement con si c'était le cas, et puis on pouvait pas changer le passer. Est-ce qu'il faisait fausse route et était seulement en train de se rendre compte que ce n'était pas la vie qu'il voulait ? non ! ça pouvait pas être ça.
Matteo était en bas, dans le jardin de l'hôtel, assis sur un banc, la tête entre les mains, coudes posés sur les genoux et essayait de mettre ses idées au clair. Ils étaient venu ici pour se retrouver mais en réalité ça changeait rien, Matteo foutait toujours le bordel. Il avait insisté pour fonder une famille, lui avait même mis la pression et maintenant il laissait tout tomber. Mais qu'est ce qu'il lui arrivait ? Au bout d'un moment à se triturer le cerveau il ne pu retenir quelques larmes qui semblaient vouloir se faire la mâle contre l'avis de Matteo et se frotta les yeux pour les faire disparaitre.
Au lieu d'être là tout seul, il devrait être avec Cassia, l'avoir dans les bras et la serrer contre lui plutôt que tout seul sur ce banc et elle toute seule dans la chambre. Il ne savait pas depuis combien de temps il était là mais il finit par se lever, frottant à nouveau ses yeux, reniflant légèrement et il remontant à l'étage.
Prenant une grande inspiration il ouvrit la porte de la chambre, retira ses chaussures, s'avança jusqu'au lit où se trouvait Cassia et s'allongea à côté d'elle, silencieux il finit par se rapprocher encore et d'un geste un peu gauche il la prit dans ses bras, la serrant contre lui sans aucune explication rien d'autre, juste des gestes sans doute pas aussi doux qu'il l'aurait fallu mais ce n'était pas évident pour lui. La dernière fois qu'il avait agit comme ça c'était après cette affaire où il avait été emprisonné et où il avait beaucoup souffert, où ses nerfs avaient été à dur épreuve.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Cassia A. Hamilton
HABITANT DE SIDEBAY ▬
RAGOTS : 2843
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 25 Sep 2016 - 15:30
Je me retrouvais là toute seule dans cette chambre d’hôtel. Matteo était partit je ne sais où. Etait-il resté à proximité de l’hôtel ou était-il allé plus loin ? Je n’en avais aucune idée. Et être dans l’ignorance, ne me plaisait pas. Le temps passait et Matteo n’était pas encore revenu. Alors j’avais fini par m’installer sur le lit, allumant la télévision mais ne le regardant pas. Je n’arrivai pas à croire que Matteo était partit. Encore une fois. Au lieu de parler il était partit. Ça me faisait mal dans le fond, d’autant plus que là je n’étais même pas certaine d’avoir compris pourquoi il c’était mis dans un état pareil et pourquoi il avait eu besoin de prendre l’air.

Et puis finalement, j’entendis la porte de la chambre s’ouvrir. Je jetai un bref regard et vit Matteo retirer ses chaussures. Je restai donc là sur le lit et sentit mon adonis me rejoindre. Et là Matteo se rapprocha davantage et me pris dans ses bras. Sans rien dire, juste ce simple geste. Que devais-je comprendre au juste ? Là encore je n’en savais rien. Même si j’étais un peu distante au début de cette étreinte, je finis par me laisser aller, entourant à mon tour le corps de Matteo avec mes bras. Fermant les yeux, j’essayai de comprendre mais en vain. « S’il te plais…parles moi » oui je ne voulais pas qu’il reste dans le silence. Si il agissait ainsi il devait y avoir une raison. Et puis il pouvait me parler, il pouvait tout me dire il le savait. Ma voix était à peine audible, et j'avais la gorgée nouée. Car oui l'émotion me gagnait un peu ce soir. Je ne savais plus quoi penser, j'avais été blessée que Matteo décide de partir une fois encore. Tout se mélangeait. Et ce n'était pas forcément un bon mélange.



Lost in translation

I will always love you ▬ If I should stay, I would only be in your way, I'll think of you ev'ry step of the way. And I will always love you. I will always love you| ©️ Vent Parisien



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Dim 25 Sep 2016 - 15:44
Invité
Matteo voulait juste du réconfort, il voulait juste la sentir contre lui, l'avoir dans les bras, lui montrer qu'il l'aimait et qu'il était désolé d'avoir agit ainsi. Mais ce n'était pas évident à comprendre sans un mot. Alors oui, bien sur il entendit ce que Cassia lui dit, mais il ne réagit pas de suite, la gardant toujours contre lui, la serrant fort et il finit par lui dire "- pa..rdon... j'te demande pardon..." et il la serra encore plus fort contre lui. Non, décidément les soins du style massage et le spa ça n'était vraiment pas bon pour lui, et il faudrait sans aucun doute bannir ça et je ne plus jamais recommencer. Ca l'avait vidé et ça ne l'aidait pas à faire le tri dans sa tête et sans oublier qu'il était tellement fatigué que ses yeux s'humidifiaient de plus en plus à chaque seconde qui passait. "- Je t'aime Cassia.. je t'aime et c'est tout ce qui compte... tu es tout ce qui compte pour moi..." est- ce que ça suffirait ? pas sur, mais au moins il avait parlé même si l'émotion était présente aussi dans sa voix et pas seulement dans le fait qu'il la serre fort contre lui, comme si sa vie en dépendait.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 5 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  SuivantVoir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Sujets similaires
-
» Quel moment vous a le plus marque dans l'annee electorale USA?
» En ce moment à la télé...
» Un moment de déprime [Libre]
» Un petit moment de réconfort
» Mash sur direct 8 en ce moment

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
I'M WALKING ON SIDEBAY :: AUREVOIR ET À LA PROCHAINE :: San Diego-
Sauter vers: