Revenir en haut Aller en bas



 
WELCOME TO SIDEBAY

 :: BIENVENUE À SIDEBAY :: West Side :: Police Department Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Sometimes, life gifts you surprises - Matteo

Aller à la page : Précédent  1 ... 7 ... 10, 11, 12, 13, 14  Suivant
avatar
Cassia A. Hamilton
HABITANT DE SIDEBAY ▬
RAGOTS : 2843
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 22 Aoû 2016 - 14:11
Je venais de demander à Matteo s’il voulait prendre un café avec moi et se poser un peu au salon avant d’aller se coucher. Tout à l’heure il m’avait dit être fatigué mais ça ne l’avait pas empêché de vouloir aller se balader, alors j’avais préféré demander au cas où, car j’avais un peu de mal à le suivre. Et apparemment oui il voulait aller se coucher tout de suite car il ne tenait plus. Ça ne m’étonnait pas alors je ne le prenais même pas mal pour le coup « D’accord » . Puis Matteo déposa un baiser sur mes lèvres tout en passant sa main sur ma nuque, et il me conseilla de ne pas trop tarder car je n’avais pas beaucoup dormit la nuit dernière. Je posai alors ma main sur celle de Matteo et lui adressai un vague sourire « Non, juste le temps de boire un café » et de me poser un peu. Mais ça je le gardai pour moi.

Je me dirigeai alors à la cuisine et me servis donc une tasse de café. Je vins ensuite m'asseoir sur le canapé au salon. Tout était calme, mais bien vite je repensais à tout un tas de choses pas très plaisante. Je sentais les larmes venir, alors je me levai, me repris, et terminai mon café avant d'aller poser la tasse dans l'évier. C'est donc une vingtaine de minutes plus tard que je vins rejoindre Matteo au lit. Je ne savais pas si il c'était déjà endormit ou non alors je fis doucement pour venir me glisser sous la couette.



Lost in translation

I will always love you ▬ If I should stay, I would only be in your way, I'll think of you ev'ry step of the way. And I will always love you. I will always love you| © Vent Parisien



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Lun 22 Aoû 2016 - 14:29
Invité
Matteo avait finit par aller se coucher sans trop d'espoir de voir Cassia le rejoindre. Il avait eut bien du mal à s'endormir et avait à peine entendu Cassia venir s'allonger dans le lit. Seulement lui avait finit par s'endormir, trop fatigué pour lutter malgré les idées qui lui passait par la tête. Il savait que la journée du lendemain serait dure, et ainsi de suite jusqu'à la fin de cette affaire, mais fallait qu'il arrive à prendre sur lui et c'était beaucoup lui demander. Il prenait ses distances avec Cassia aussi alors que celle-ci n'y était pour rien si l'on veut bien.
Pour Matteo la nuit fut agitée mais pas au point de le faire tourner dans le lit comme la veille. Quand il ouvrit les yeux il était largement temps de se lever avant que le réveil ne sonne et il passa à la salle de bain faire un brin de toilette pendant que le café coulait. Puis se servit sa tasse, n'ayant pas bien faim il ne grignota que quelques céréales et si Cassia ne donnait pas signe de vie d'ici quelques minutes Matteo serait obligé d'aller la réveiller.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Cassia A. Hamilton
HABITANT DE SIDEBAY ▬
RAGOTS : 2843
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 22 Aoû 2016 - 14:38
Après avoir bu une petite tasse de café, et m’être posée un peu sur le canapé j’avais rejoint la chambre. J’avais fait doucement au cas où Matteo était déjà endormit. Et d’après ce que j’avais pu voir, il n’était déjà plus éveillé. Je m’étais donc allongée dans le lit. J’étais vannée, complètement même. Mais une fois encore tout un tas de choses me passaient par la tête. Matteo avait accepté de venir travailler sur cette affaire mais à quel prix ? Il m’en voulait ? Il se sentait peut-être obligé ? Vu le comportement qu’il avait, ça ne serait pas étonnant. Et c’est donc très tard que je m’endormis.

Quand j’ouvris les yeux, je regardai instinctivement l’heure. Le réveil allait sonner dans exactement trois minutes. Alors je pris les devants et annulai l’alarme, ne voulant pas entendre ce bruit atroce. Matteo n’était déjà plus dans le lit, je soupirai me retournant et ramenant la couette sur moi. Je n’avais pas envie de me lever, je n’en avais pas le courage. Si ça se trouve, Matteo allait se préparer et partir sans moi, là j'avoue que ça m'arrangerai un peu. mais je savais bien qu'il fallait que je me lève mais mon corps ne volait pas suivre, pas maintenant. Et puis j'étais bien là au chaud sous la couette.



Lost in translation

I will always love you ▬ If I should stay, I would only be in your way, I'll think of you ev'ry step of the way. And I will always love you. I will always love you| © Vent Parisien



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Lun 22 Aoû 2016 - 14:59
Invité
Ne le voyant pas arriver Matteo avait finit par lui servir une tasse de café et se décida à lui apporter dans la chambre, peu être que l'odeur la réveillerait sans qu'il n'ait rien d'autre à faire. Alors, doucement il s'approcha de Cassia et fit passer la tasse pas très loin de son visage afin qu'elle sente l'odeur, puis posa la tasse sur la table de chevet et lui dit doucement "- Hé ma puce c'est l'heure, faut te lever. On va être en retard au boulot si tu restes dans le lit." puis il soupira légèrement avant d'ajouter "- Dans dix minutes je pars, si t'as envie de rester encore un peu au lit fait comme tu veux." pas qu'il ne voulait pas rester là juste qu'il préférait la prévenir. Vu qu'il devait aller parler au sergent il valait mieux qu'il ne traine pas trop non plus afin que l'équipe des patrouilles puisse s'organiser sans lui.
Donc avant de quitter la chambre il lui dit simplement "- Je t'ai laissé une tasse de café si jamais.." et il passa doucement la porte, même si elle était réveiller pas la peine de faire du boucan ça servait à rien.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Cassia A. Hamilton
HABITANT DE SIDEBAY ▬
RAGOTS : 2843
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 22 Aoû 2016 - 15:09
La nuit n’avait pas été meilleure que celle de la veille. On était déjà le matin, et il était déjà l’heure de se lever. Et ce matin mon corps avait bien du mal à suivre. Mais il le fallait, alors allongée dans le lit, encore bien couverte j’étais mentalement en train de me motiver à me lever. Puis j’entendis la porte de la chambre s’ouvrir et une bonne, non une excellente, odeur de café. J’ouvris alors les yeux et c’est là que Matteo me dit qu’il valait que je me lève sinon on allait être en retard au boulot. Oui bon argument sur le coup. Puis Matta jouta que lui allait partir d’ici dix minutes et que si j’avais envie de rester encore un peu au lit je faisais comme je voulais. Je soupirai légèrement « Non, j’arrive, j’arrive… » Puis Matteo quitta la chambre avant de me dire qu’il m’avait laissé une tasse de café. Je lui lançai alors un vague merci avant qu'il ne parte. Je pris donc sur moi et me mis assise dans le lit. Prenant la tasse de café pour en boire une gorgée. La tasse toujours dans la main, je pris mes habits et sortis de la chambre en prenant une autre gorgée de café. Je vins à la cuisine pour déposer la tasse et dis en passant à Matteo « J’arrive, je fais au plus vite » et je me dirigeai à la salle de bain. Voilà pourquoi je n’aimai pas être en retard le matin, car après il fallait se dépêcher, et je n’aimais pas ça. Je fis donc au plus vite à la salle de bain. J'en sortis quelques minutes plus tard, tout en m'attachant les cheveux en même temps « C’est bon, je suis prête » enfin presque, je devais encore prendre mes affaires mais ça serait du rapide.



Lost in translation

I will always love you ▬ If I should stay, I would only be in your way, I'll think of you ev'ry step of the way. And I will always love you. I will always love you| © Vent Parisien



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Lun 22 Aoû 2016 - 16:41
Invité
Bon ben finalement Cassia semblait décidée à se lever, tant mieux, comme ça elle pourrait aller bosser avec Matteo ce qui leur épargnerait de prendre deux voitures. Quoi que parfois ça n'était pas vraiment un problème et ça ne l'aurait pas non plus été aujourd'hui. Matteo allait nettoyer sa tasse à café et ranger ce qu'il avait utilisé pour petit déjeuner même s'il n'avait pas mangé grand chose il préférait nettoyer. Il n'avait rien dit à Cassia, estimant que ça n'était pas la pleine et que ça pourrait lui faire perdre quelques précieuses minutes.
Et puis Cassia finit par sortir de la salle de bain et Matteo lui dit simplement "- Super je t'attends dans la voiture." et elle arriva quelques minutes après lui. Puis ils prirent la direction du commissariat ou Matteo laissa Cassia pour aller de son côté voir le sergent.

Quand il en ressortit il était sur l'affaire Cooper malgré que ça ne l'enchante pas du tout. Il rejoignit donc Cassia là où elle se trouvait et sentait qu'il aurait vraiment vraiment beaucoup de mal à être à l'aise, à se sentir à sa place. Il était pourtant le flic et Cooper l'informateur et donc Matteo avait malgré tout la meilleure position mais il ne se sentait pas de parler avec lui, de faire équipe avec lui, de lui faire confiance tout simplement.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Cassia A. Hamilton
HABITANT DE SIDEBAY ▬
RAGOTS : 2843
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 22 Aoû 2016 - 16:54
J’avais finis par me lever et me dépêcher aussi du coup. Obligé si on ne voulait pas arriver en retard. Alors j’avais fait le plus rapidement possible pour m’apprêter. Matteo partit devant, m’attendant dans la voiture. Alors j’enfilai mes chaussures, et ma veste pris mon sac et quittai la maison pour rejoindre Matteo dans la voiture.

Une fois arrivés aux bureaux, Matteo alla voir le sergent, et ressortit du bureau quelques minutes plus tard. Voilà, c’était officiel, Matteo travaillait désormais sur l’affaire lui aussi. Hier j’avais réussi à éviter au maximum de croiser Cooper, mais aujourd’hui il devait nous donner des noms et des informations très importantes. Il lui avait fallu quelques jours pour les obtenir. Après avoir fait quelques recherches, je reçu un appel. Un collègue qui me prévenait que Cooper était arrivé et en salle d’interrogatoire. Je me levai alors de mon bureau et dis à Matteo « Il a les informations qu’on attendais. Tu veux venir ou tu veux rester ici ? » Oui dans le fond rien ne l’obligeait à venir, je pourrais lui transmettre les informations. Même si au fond de moi sa présence me rassurerait et m'apaiserait sans doute.



Lost in translation

I will always love you ▬ If I should stay, I would only be in your way, I'll think of you ev'ry step of the way. And I will always love you. I will always love you| © Vent Parisien



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Mar 23 Aoû 2016 - 3:46
Invité
Matteo avait réussit avoir l'accord du sergent pour réintégrer le service et participer à l'enquête qu'il avait refusé. Le sergent avait légèrement sourit en le voyant arriver, comme s'il se sentait vainqueur et c'était en quelque sorte le fait. Il avait eut ce qu'il voulait et même si ça avait mit un peu de temps il avait réussit à les faire accepter cette affaire qui allait à l'encontre des valeurs de Matteo.
Une fois à son bureau il se mit à mieux lire le dossier que le sergent venait de lui donner, histoire de pas passer pour le crétin de service quand il serait avec les autres. Et puis Cassia lui fit savoir qu'ils avaient des infos alors qu'elle se rendait en salle d'interrogatoire, lui demandant s'il voulait venir. "- Je viens." même si c'était totalement à contre coeur, mais il valait mieux qu'il soit présent, sait t'on jamais.

Une fois dans la salle d'interrogatoire Matteo du prendre sur lui pour réussir à accepter l'idée d'être dans la même pièce que ce connard et restait malgré tout en retrait, appuyé contre le mur du fond, bras croisés, regardant sans regarder le mec mais en écoutant malgré tout ce qui pouvait se dire.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Cassia A. Hamilton
HABITANT DE SIDEBAY ▬
RAGOTS : 2843
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 23 Aoû 2016 - 4:00
Je venais de dire à Matteo que Cooper était là en salle d’interrogatoire et qu’il avait apparemment les informations qu’on attendait. J’avais demandé à Matt s’il voulait venir ou bien si il souhaitait rester ici. Je savais qu’il ne travaillait pas sur cette affaire de bon cœur alors je ne voulais rien lui imposer bien que sa présence me serait sans doute utile. Et Matteo accepta e venir, on se dirigea donc tous les deux vers la salle d’interrogatoire. Une fois devant la porte, j’eu quelques secondes d’hésitations. Mais maintenant je n’avais plus le choix. C’est fou comme je pouvais regretter d’avoir accepté cette affaire. Je crois que si je pouvais revenir en arrière je ne prendrai pas la même décision.
J’entrai alors dans la salle. J’osai à peine regarder ce type, me contentant d’écouter ce qu’il avait à dire et de noter les précieuses informations. C’était difficile, très difficile. Hier je n’avais pas eu ce genre de contact avec lui, aujourd’hui je n’avais pas pu y échapper malheureusement. Une fois terminé, je me levai, et quittai la pièce tête basse, attendant que Matteo quitte la salle également.

Une fois aux bureaux je déposai les documents et autres informations importantes avant d’aller me prendre une tasse de café. J’en pris aussi une seconde et vins la déposer sur le bureau de Matt « Tiens, j’ai pensé que ça te ferais du bien » une petite attention, comme celle qui l’avait eu ce matin pour moi. Puis je retournai à mon bureau. La journée passait assez vite, et l'affaire avançait assez bien également. Mais c'était particulier, Matteo ne parlait presque pas, et était toujours en retrait.



Lost in translation

I will always love you ▬ If I should stay, I would only be in your way, I'll think of you ev'ry step of the way. And I will always love you. I will always love you| © Vent Parisien



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Mar 23 Aoû 2016 - 4:35
Invité
Ca avait été vraiment difficile pour lui de garder son calme, de jouer son rôle de flic dans cette histoire et ça serait de plus en plus difficile pour lui au fur et à mesure des jours qui s'écouleraient. Espérons juste que ses infos soient utiles parce que si c'est juste une façon pour lui d'être libre le temps de l'enquête Matteo se chargera de le remettre à sa place et ça finira mal très mal.
Il n'était pas à l'aise et cela se voyait, il n'arrivait pas à croire que Cassia pouvait être là et faire son travail, presque comme si de rien n'était après ce qu'il lui avait fait, après la façon dont elle avait réagit à l'annonce de la perte d'un de ses organes. Matteo en avait bavé pour réussir à mettre de côté ses émotions, ses troubles vis à vis de l'état de Cassia afin de l'aider et la soutenir vis à vis de tout ça et quand ils commençaient enfin à voir le bout du tunnel un évènement comme celui-ci venait tout mettre en péril.

Matteo fut le premier à sortir de la salle et à retourner à son bureau, remerciant ensuite Cassia de lui avoir apporté une tasse de café mais ne parlant pas plus que cela en dehors de l'affaire. Il eut plusieurs contact avec les autres personnes qui s'occupaient de l'enquête, dans ces moments là ça allait, Matteo était normal, il réagit normalement, comme à son habitude mais aussitôt qu'il était question de l'autre type qui devenait transparent et on ne l'entendait quasiment plus du tout.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Cassia A. Hamilton
HABITANT DE SIDEBAY ▬
RAGOTS : 2843
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 23 Aoû 2016 - 4:44
Après être revenue de la salle d’interrogatoire, j’avais été me prendre une tasse de café car j’en avais bien besoin. Et je pense que je n’étais pas la seule, Matteo aussi. C’est pour cela que je lui avais préparé une tasse et que je le lui avais emmené sur son bureau. J’avais bien remarqué que Matteo n’était pas comme d’habitude, même ici au travail. Il était en retrait et parlait assez peu. Dans le fond c’était certainement ma faute. Mais tout ce que je voulais moi c’était que cette affaire se termine et que rien ni personne ne me rappelle ce douloureux moment. A croire que la vie était parfois injuste, tout ça tombait pile au moment où tout allait bien, et où avec Matteo on avait décidé de fonder une famille. Alors oui ça remuait pas mal de chose. La journée fut assez bien remplie. Apparemment les informations se révélaient exactes, et heureusement pour lui d’ailleurs. Alors l’affaire avançait. Une équipe avait été désigné pour surveiller le principal suspect de cette affaire, afin de récolter des informations pour qu’on puisse le prendre en flag lui et tout le reste de son réseau. Mais cela demanderait certainement encore plusieurs jours de travail.

Et quand la journée fut terminée, il était temps de rentrer à la maison. Je n’avais pas eu besoin d’attendre Matteo puisque nous avions terminé en même temps aujourd’hui. Mais il restait toujours bien silencieux. Et ce silence me pesait énormément. « Tu vas aller courir ce soir ? Parce que si tu y va, je me disais que je pourrais venir avec toi » une question comme une autre, pour essayer de faire la conversation. Et puis vu que Matt y allait depuis deux jours consécutifs, c'état aussi un moyen de passer du temps ensemble même si j'étais complètement fatiguée. Ou alors à moins que Matt décide de ne pas y aller ce soir, mais ça serait étrange quand même.



Lost in translation

I will always love you ▬ If I should stay, I would only be in your way, I'll think of you ev'ry step of the way. And I will always love you. I will always love you| © Vent Parisien



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Mar 23 Aoû 2016 - 4:50
Invité
Journée longue et compliquée, pour Matteo en tout cas, parce qu'il parlait peu et même avec Cassia. C'était pesant et malgré les infos qui semblaient être exact Matteo avait du mal à en retirer la moindre satisfaction de cette affaire.

La journée terminée, Matteo et Cassia prirent la voiture et Cassia demanda à Matteo s'il comptait aller courir ce soir parce qu'elle l'aurait bien accompagné. Cela le surpris lui qui pensait qu'elle ferait comme les autres jours. Il lui répondit simplement "- Je sais pas...." et lorsqu'ils arrivèrent à la maison Matteo ne semblait pas plus décider qu'avant. Il avait envie d'aller courir, mais il avait besoin d'être seul et avec Cassia à ses côtés ça n'allait pas vraiment l'aider surtout si elle décidait de parler ou qu'elle essayait de le faire se débrider.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Cassia A. Hamilton
HABITANT DE SIDEBAY ▬
RAGOTS : 2843
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 23 Aoû 2016 - 5:01
Alors qu’on était sur le chemin pour rentrer à la maison, j’avais décidé de briser le silence en demandant à Matteo si il voulait aller courir, et si c’était le cas je lui avais proposé de l’accompagné. La situation était de plus en plus pesante alors j’essayai d’oublier le boulot et de me concentrer sur Matteo, sur notre couple. Et à ma grande surprise Matteo ne m’affirma pas qu’il allait courir. Il n’en savait rien ? Pourtant c’était simple comme question. Je ne répondis donc rien. Je n’étais pas idiote, je ne lui aurais rien proposé il serais allé courir comme les autres jours.

Et une fois à la maison, Matteo semblait encore en retrait. Je ne savais vraiment pas quoi faire. Et alors que j’étais en train de plier du linge, e soupirai légèrement et brisai la glace « Ecoutes Matteo, si tu veux aller courir tout seul va y. De toute façon j’ai des choses à faire dans la maison. Et puis je suis vraiment fatiguée, j’avais proposé de t’accompagner comme ça pour qu’on fasse quelque chose ensemble c'est tout » oui parce que je ne voulais pas qu’il se prive de son « défouloir » à cause de moi non plus.



Lost in translation

I will always love you ▬ If I should stay, I would only be in your way, I'll think of you ev'ry step of the way. And I will always love you. I will always love you| © Vent Parisien



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Mar 23 Aoû 2016 - 5:41
Invité
Matteo n'avait pas voulu lui répondre parce qu'il ne savait plus du tout ce qu'il devait faire. Il était paumé et ça ne lui était pas arrivé depuis des lustres de réagir ainsi. Il ne comprenait même pas ce qui le faisait réagir de la sorte. Le fait que Cassia ait préféré bosser sur cette enquête plutôt que faire des patrouilles avec lui ? être lui même sur cette enquête à contre coeur uniquement pour ne pas la laisser seule ? ou tout simplement parce qu'il avait changé après ce mois passé loin de toutes ses habitudes et de la sécurité qu'il connaissait si bien ? quoi qu'il en soit Matteo avait besoin d'être seul, de passer du temps seul, loin de tout le monde, Cassia y compris et c'était bien ça le plus bizarre. Est-ce que c'était vraiment l'affaire le problème ou bien sa relation avec Cassia ?

Après quelques minutes à tourner en rond dans la maison, Cassia lui dit qu'il pouvait aller faire son jogging s'il le voulait que finalement elle ne l'accompagnerait pas. Et Matteo la regarda un peu surpris qu'elle lui dise cela. "- D'accord." et il alla se changer pour finir partir sans rien dire de plus.
Sortit était bénéfique pour lui, courir aussi ça l'aidait à se vider la tête mais ça n'était pas suffisant. Son malaise, ce besoin de solitude était de plus en plus présent et Matteo ne savait plus ce qu'il devait faire ou non. Et donc à son retour il alla prendre une douche et en sortit habillé à nouveau.
Il regarda Cassia un long moment sans rien dire pour changer et finit par soupirer avant de se lancer. "- Ecoute Cassy, il faut qu'on parle..." et il attendit de voir si elle était réceptive ou non à ce qu'il venait de lui dire. Et puis une fois assuré qu'elle l'écoutait bien il lui dit simplement "- J'ai besoin d'être seul, de me retrouver pendant un temps. C'est pas contre toi c'est juste qu'on ne se comprend plus et je crois que le mieux c'est que j'aille dormir chez mes parents ou chez un pote j'en sais rien... c'est l'affaire.. mon infiltration je sais pas vraiment.. mais ça va pas et je crois que ça vient de moi ... je vais prendre quelques affaires.. j'en ai besoin, j'ai besoin de me retrouver seul..." il savait que ça allait poser problème, à lui aussi ça posait problème, mais il ne voulait pas que Cassia le prenne pour elle, ce n'était pas contre elle, c'était lui, juste lui. Mais il est clair qu'il s'attendait à une réaction de sa part, et pas forcément calme et réfléchit.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Cassia A. Hamilton
HABITANT DE SIDEBAY ▬
RAGOTS : 2843
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 23 Aoû 2016 - 6:05
J’avais l’impression que j’avais beau dire et faire quoi que ce soit, Matteo restait toujours distant. Et c’était de plus en plus flagrant. Alors, comme j’avais la sensation que mo éventuelle présence l’empêchait d’aller courir, je lui avais clairement dit qu’il pouvait y aller seul si il en avait envie. J’avais juste proposé ça pour qu’on fasse quelque chose ensemble. Et puis j’étais fatiguée et j’avais des choses à faire dans la maison.  Et Matteo semblait d’accord, c’est donc sans rien de de plus qu’il partit se changer et quitta la maison pour aller courir. Espérons que ça lui fasse du bien. Pendant ce temps-là, je terminai quelques tâches ménagères.

Un moment plus tard, Matteo refit son apparition et alla directement prendre sa douche. Quant à moi je commençai à sortir de quoi faire le repas du soir. Et c’est la que Matteo vint me rejoindre, et quand il me parla pour me dire qu’il fallait qu’on parle je fus surprise, alors je posai ce que j’avais en main et posai mon regard sur lui « Je t’écoute » dis-je attentive. Et après ce que venait de dire Matteo j’étais tout simplement bouche bée. Etre seul ? Prendre quelques affaires ? « Comment ça tu vas prendre quelques affaires ? Tu vas partir ? Et pour combien de temps ? » dis-je perplexe. Je passai une main nerveuse dans mes cheveux, j’avais l’impression d’être en plein rêve là. « Tu as besoin de te retrouver seul, bien sûr…Et moi ce dont j’ai besoin, tu t’en fiches ? » oui car si il y a bien quelque chose dont je n’avais pas besoin c’est de voir Matteo s’éloigner et de me retrouver seule, encore. Je soupirai, de toute façon il n’y avait rien à faire, je haussai légèrement les épaules « Et bien va y, prends quelques affaires et pars. Mais ait au moins le courage de voir la vérité en face, si tu veux t’éloigner ainsi c’est aussi pour t’éloigner de moi. Je ne suis pas idiote, ton comportement a radicalement changé, et on sait tous les deux pourquoi. Seulement moi, quand je suis à la maison, je tente par tous les moyens d'oublier le travail même si c'est difficile. Ce qui me fait tenir le coup c'est tout ça » dis-je en désignant la maison, notre maison « c’est toi, c’est nos projets » mais depuis cette affaire plus rien n'allait.

Je n’arrivai pas à croire que Matteo prenait une telle décision. Dire qu’il revenait de quatre semaines d’absence, et là il voulait s’éloigner. Posant mon regard sur Matteo, je sentais ma gorge se nouée légèrement. La fatigue, la tristesse, une accumulation de beaucoup de sentiments en fait. Je repris alors la casserole que j'avais remplie d'eau juste avant pour faire à manger, et je vidai le contenu dans l'évier en laissant tomber cette dernière. Inutile de faire quoi que ce soit, mon appétit était définitivement coupé. « Va y pars, ne te préoccupes pas de moi. Je suis une grande fille, je vais me débrouiller. Mais permets-moi de te dire que j’ai l’impression que te voir partir commence à devenir une habitude » Oui il y avait déjà eu ce fameux break au début de notre relation, puis son absence pour New-York et là le voilà qui voulait aller je ne sais trop où, chez ses parents ou chez un ami. Je m'efforçais de rester calme, c'était difficile même si je me contenais.



Lost in translation

I will always love you ▬ If I should stay, I would only be in your way, I'll think of you ev'ry step of the way. And I will always love you. I will always love you| © Vent Parisien



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Mar 23 Aoû 2016 - 6:34
Invité
Pourquoi est-ce qu'il fallait toujours qu'il arrive un moment ou Matteo prenait le large ? il n'était pas capable de l'expliquer lui même. Il prenait trop de distance et n'était plus capable de communiquer ou bien alors les choses le dépassait et ça lui faisait peur. Et là, en à peine quelques jours tout s'était dégradé, incompréhension, cette distance qui les séparaient avait prit une telle proportion que Matteo ne voyait pas d'autres solution pour la retrouver elle que de se retrouver lui et ce ne serait pas chose facile. Sa dernière infiltration avait pas mal creusé le fossé entre eux et malgré qu'on ait eu l'impression qu'ils s'étaient retrouvé ça n'était pas le cas, sinon ils n'en seraient pas là. "- Je sais pas.." combien de temps ? c'était trop lui demander ça. Mais Matteo comprenait bien que Cassia n'allait pas bien non plus, comment elle était censé prendre ça. Déjà la première fois il ne lui avait pas laissé le choix et là c'était pareil en faite. Mattoe réagissait exactement pareil, sauf qu'à aucun moment il n'avait sous entendu qu'il voulait mettre fin à leur relation et ça il espérait que Cassia l'avait bien compris. "- Non Cassy c'est pas pour m'éloigner de toi, c'est pour essayer de comprendre, de comprendre pourquoi on en est arrivé là.." mais c'était pas la peine d'en rajouter de toute façon quand les choses en arrivaient là le dialogue n'était plus possible. Mais il ajouta quand même "- J'ai besoin de prendre du recul c'est tout..."

Matteo n'avait pas envie de quitter tout ça il ne savait même pas s'il serait le bienvenu chez ses parents ou il ignorait s'il allait vraiment y aller, mais fallait qu'il parte, ici, tout était trop pesant. Et ce qu'ajouta Cassia lui fit mal, elle savait où frapper mais dans un sens elle avait totalement raison. "- Je suis désolé.." et il quitta la cuisine le coeur gros pour aller dans la chambre, prendre un sac et y mettre quelques vêtements puis à la salle de bain pour prendre ce dont il avait besoin pour quelques jours. Et en sortant il eut sans doute le culot de rajouter "- Ca ne durera pas plus de quelques jours." et peu être même qu'il irait à l'hôtel. Il serait bien aller l'embrasser, d'ailleurs il en avait très envie mais ça serait vraiment très mal venu ou très mal perçu et s'il essayait elle ne le laisserait sans doute pas faire. "- On reste en contact je te le promet." l'air de dire que cette fois-ci il ne la laisserait pas tomber comme la dernière fois et il était sincère. Etre seul ne signifiait pas ne plus répondre à ses appels ou ses messages, et puis ils allaient continuer à bosser ensemble et se côtoyer au travail, rien ne changerait à ce niveau là.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Cassia A. Hamilton
HABITANT DE SIDEBAY ▬
RAGOTS : 2843
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 23 Aoû 2016 - 7:02
Matteo voulait partir quelques temps, prendre ses affaires et partir. Je n’arrivais pas à y croire. Au lieu de s’expliquer, il fuyait tout simplement. Comment rester de marbre après une telle annonce c’était bien difficile. Et en plus Matteo n’était pas capable de me dire combien de temps il allait partir. De mieux en mieux. Puis il ajouta que si il partait ce n’était pas pour s’éloigner de moi mais pour comprendre pourquoi on en était arrivé là. Il pouvait bien dire ce qu’il voulait, moi je pensais ce que je voulais bien, ce qui semblait être évident à mes yeux mais pour par Matteo apparemment. Prendre du recul c’est tout ? C’était déjà pas mal non ? « Et je ne t’empêche pas de le faire » dis-je tout simplement. Non je n’allai pas le supplier de rester, à quoi bon ? Même si je l’aimais, même si le fait qu’il veuille s’éloigner de cette façon me faisait mal, je gardai ma fierté. Mais c’était bien difficile. Quand on s’était installé dans cette maison, je pensais que ça allait encore plus nous rapprochés qu’on allait vivre comme un couple normal et heureux. Mais non, il y avait toujours quelque chose qui nous empêchait d’avancer normalement. Et là encore une fois j’allai me retrouver seule dans cette grande maison. Et quand Matteo vint me dire qu’il était désolé, je ne répondis même pas. Que devais-je répondre ? Je n’allai pas lui dire que ce n’était rien tout de même.

Puis Matteo quitta la cuisine. Je prenais sur moi réellement, pour ne pas craquer, pour ne pas me mettre encore plus en colère. Et dire que là Matteo était en train de prendre ses affaires, et je ne pouvais rien faire contre ça. Et quand Matteo revint, un sac à la main, il ajouta que ça ne devrais pas durer plus que quelques jours. Non mais quel culot ! J’esquissai un léger sourire, un sourire amer qui n’était qu’une carapace pour ne pas craquer. Passant une main sur mon visage pour ne pas craquer, pas devant lui en tout cas, j’ajoutai d’un ton ironique « Super, me voilà rassurée » En plus de la tristesse, c'est la colère qui prenait place petit à petit. Matteo ajouta ensuite qu’on restait en contact, et ça il me le promettait. « Ouai, on fait comme ça » di-je sans grand enthousiasme. En même temps comment l'être ? J'avais l'impression d'être abandonné au moment où j'avais le plus besoin de l'homme que j'aimais.



Lost in translation

I will always love you ▬ If I should stay, I would only be in your way, I'll think of you ev'ry step of the way. And I will always love you. I will always love you| © Vent Parisien



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Mar 23 Aoû 2016 - 7:38
Invité
Pour Matteo c'était la seule solution, il ne voyait pas d'autres alternatives à tout ça. Rester ici et réfléchir ne servait à rien, il avait essayé et n'y arrivait pas alors à quoi bon se voiler la face après tout. Il savait bien que Cassia prenait sur elle et ne lui en voulait même pas de la manière dont elle lui répondait, parce que bon même si elle ne montrait rien, il le sentait bien à quel point elle pouvait être blessée par tout ça, et son ironie il la compris parfaitement, c'était clair pour lui.
Partir sans rien montrer de son côté n'était peu être pas une bonne idée, mais venir la prendre dans ses bras ou l'embrasser n'était pas une meilleure idée. Pourtant Matteo s'approcha malgré tout d'elle et vint déposer un baiser sur ses lèvres, espérant qu'elle ne le repousserait pas qu'il puisse au moins toucher ses lèvres histoire que tout ceci ne soit pas inutile. "- Je t'aime n'en doute pas une seconde mais mes sentiments n'ont rien à voir là dedans." mais en même temps il comprenait très bien qu'elle lui en veuille et surtout qu'elle en doute.
Il voulait qu'elle comprenne mais il se rendait bien compte à quel point tout ceci était déstabilisant autant pour elle que pour lui. Puis Matteo prit la direction de la sortie, clef de voiture en main et il ajouta simplement "- On se voit demain" espérant que ça pourrait la rassurer un peu, même s'il en doutait. Puis il quitta la maison, refermant la porte derrière lui.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Cassia A. Hamilton
HABITANT DE SIDEBAY ▬
RAGOTS : 2843
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 23 Aoû 2016 - 7:45
Matteo allait quitter la maison pour une durée indéterminée. Quelques jours, mais combien exactement ? Il n’avait pas su me dire. Ca me faisait mal, très mal même. Le voir partir à New-York avait été difficile, mais là ça l’était encore plus, car Matteo partait, mais pas à l’autre bout du pays, non juste à quelques kilomètres de là. C’était encore plus dur à accepter une telle situation. Matteo allait partir, je ne savais pas où exactement encore, et pour quelques jours. Mais quelques jours c’était déjà trop pour moi. Matteo s’approcha de moi, et je me demandais bien pour quelle raison. Et j’eu la réponse rapidement. Il déposa un baiser sur mes lèvres, je ne le repoussai pas mais je ne prolongeai pas le baiser pour autant. Matteo me demanda de ne pas douter de ses sentiments envers moi, qu’il m’aimait. Et pourtant j’avais ce doute en moi, je ne comprenais plus rien, tout s’embrouillait dans ma tête. Je ne répondis rien, parce que je sentais une boule dans ma gorge et parce que je savais que quoi que je dise Matteo partirait quand même. Et Matteo pris la direction de la porte, me disant qu’on se voyait à demain. « A demain » dis-je tout simplement.

Mattéo était partit. Et seule dans cette grande maison, je laissai les larmes couler. Les larmes que j’avais refoulé depuis tout à l’heure, depuis hier en fait. Je craquai tout simplement. Cette affaire me torturait l’esprit, Matteo n’était plus là, je me sentais soudainement bien seule. La nuit allait être longue, très longue. Et les journées qui arrivaient encore plus.



Lost in translation

I will always love you ▬ If I should stay, I would only be in your way, I'll think of you ev'ry step of the way. And I will always love you. I will always love you| © Vent Parisien



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Mar 23 Aoû 2016 - 8:07
Invité
Matteo comprenait la réaction de Cassia, à sa place il aurait sans doute réagit pareil, c'est à dire en ne rajoutant rien. Parce que tous les deux savaient que ça ne servirait à rien, ça ne changerait rien à la situation et encore moins à la volonté de Matteo de se retrouver seul. Après tout, elle ne faisait que respecter sa volonté. Matteo n'était pas déçu qu'elle n'ait rien fait pour le retenir mais il aurait malgré tout aimé qu'elle soit un peu plus ..enfin qu'elle le retienne au moins un peu quoi.

Maintenant il était partit, dehors et dans sa voiture et roulait en direction d'on ne sait où, lui même ne savait pas vraiment. Aller chez ses parents reviendrait à leur raconter toute l'histoire et il n'en avait pas envie mais fallait bien malgré tout qu'il reste quelque part. La première chose qu'il fit c'est rouler jusqu'à l'adresse qu'il avait récupérer dans le dossier de l'affaire et resta planté là pendant super longtemps à surveiller l'appartement dont il était question. Il avait besoin de savoir si ce type leur racontait des mensonges ou non. Et puis ça l'occuperait et lui ferait passer le temps. Et quand il en eut marre il reprit la voiture direction un petit hôtel pas très loin et surtout pas très cher où il prit une chambre pour la nuit. Et dans cette chambre il tourna en rond, passant de la télé, au lit, du lit à la salle de bain, sortit même prendre l'air puis s'allongea sur ce grand lit tout vide et finit par s'endormir tout habillé.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Cassia A. Hamilton
HABITANT DE SIDEBAY ▬
RAGOTS : 2843
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 23 Aoû 2016 - 8:19
J’étais seule dans la maison. J’étais fatiguée, j’étais triste, Matteo était partit il y a quelques minutes à peine et pourtant il me manquait déjà terriblement. Séchant mes larmes, je prenais sur moi. J’allai prendre une douche et enfilai ma tenue de nuit. J’avais besoin de quelqu’un mais qui ? Matteo n’était plus là. Mes parents ? Mais cela signifierait tout leur raconter et je n’en avais pas envie. Une amie ? A cette heure-là je craignais plus de déranger qu’autre chose. J’avais tourné en rond dans la main pendant un bon moment.
J’avais eu du mal à trouver le sommeil, alors ce matin encore le réveil avait été difficile. Et pourtant je m’étais levée à l’heure et même en avance. Un de mes premiers réflexes avait été de voir si j’avais un message de la part de Matteo mais rien. Je ne savais même pas où il avait passé la nuit. J’étais encore triste, certes, mais aussi en colère. Oui j’étais en colère contre Matteo. J’étais en colère contre le sergent d’avoir proposé cette affaire, j’avais l’impression d’en vouloir à la terre entière.

Prête, j’étais allé au bureau un peu plus tôt que d’habitude. Prenant une tasse de café pour l’emmener avec moi au bureau, je commençai à continuer les recherches de la veille. L'équipe qui surveillait le suspect principal, l'homme que Cooper avait vendu, avançait bien à ce qu'on m'avait dit. Alors pour le moment, on devait resté sur le qui-vive pendant quelques jours. Prêts à intervenir.



Lost in translation

I will always love you ▬ If I should stay, I would only be in your way, I'll think of you ev'ry step of the way. And I will always love you. I will always love you| © Vent Parisien



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Mar 23 Aoû 2016 - 9:09
Invité
Matteo avait bien pensé à appeler Cassia, lui laisser un message, mais pour lui dire quoi ? je regrette, j'aurai pas du, mais je ne rentrerais pas ? inutile et idiot en même temps. Mais il est clair que la nuit avait été courte et surtout Matteo c'était sentit très seul. Mais c'était bien ce qu'il voulait après tout alors il n'allait pas s'en plaindre non plus.
Le lendemain il fut réveiller par son portable qu'il utilisait comme réveil, n'eut pas vraiment le temps de prendre un petit déjeuner étant donné qu'il était dans un hôtel au moins prix il avait juste été se prendre un grand café noir et de quoi grignoter au café du coin et avait passé une heure dans sa voiture, retournant surveiller le même endroit que la veille. Et puis il avait finit par suivre la voiture de Cooper quand celui-ci était sortit de chez lui. Mais ne l'avait pas suivit trop longtemps pour éviter de se faire repérer mais aussi parce qu'il fallait qu'il aille au travail.
Il arriva donc avec un peu de retard et salua Cassia en passant pour ensuite se rendre dans la salle de repos et servir un café. Il en avait plus que besoin. Puis il revint à son bureau, faisant quelques recherches sur son pc tout en buvant son café.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Cassia A. Hamilton
HABITANT DE SIDEBAY ▬
RAGOTS : 2843
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 23 Aoû 2016 - 9:38
L’affaire avançait mais piétinait. Enfin, c’était compliqué. Pour le moment on devait se contenter d’attendre d’avoir des informations fiables par l’équipe mise en place, et continuer quelques recherches. C’était long, enfin surtout pour moi qui voulais à tout prix que cette affaire se termine le plus rapidement possible. Et c’est un petit moment après que Matteo arriva, il me salua simplement avant d’aller se chercher une tasse de café et revenir à son bureau. Je l’observai quelques secondes, mais posait ensuite mon regard sur le dossier que j’avais sur le bureau. Je ne voulais pas que mon regard paraisse trop insistant.

Puis l’heure du déjeuner approchait. Hampton était revenu avec des sandwichs qu'il avait été cherché pour toute l'équipe. Et en avait distribué un à tout le onde. Je le remerciai malgré que l'appétit n'était pas là. Puis je me levai de mon bureau, laissant le sandwich sur ce dernier, et me dirigeai en salle de repos, non pas pour prendre un café mais une petite bouteille d'eau. Je pris place non pas sur une chaise mais sur le petit sofa. Regardant mon téléphone. J'avais tenté de joindre Becca tout à l'heure, mais rien. Et là même pas un message.



Lost in translation

I will always love you ▬ If I should stay, I would only be in your way, I'll think of you ev'ry step of the way. And I will always love you. I will always love you| © Vent Parisien



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Mar 23 Aoû 2016 - 9:43
Invité
Matteo avait eut envie toute la matinée d'engager la conversation avec Cassia pour éviter de refaire ce qu'il avait déjà fait par le passé, mais ça ne semblait pas vouloir changer. Alors pendant la pause déjeuner lorsqu'il la vit aller en salle de repos il la suivit quelques secondes plus tard et déposa son sandwich sur la table pour aller se servir un autre café. Matteo ne faisait que ça depuis son réveil, il enchainait café sur café pour essayer de rester éveiller vu qu'il dormait très mal ou très peu depuis quelques nuits déjà.
Ne sachant pas par quel bout commencer il dit simplement "- Tu ne crois pas qu'ils nous mènent en bateau ?" bien sur il parlait de l'affaire, de Cooper mais aussi de tous ceux qui étaient impliqués. L'affaire semblait en être une mais habituellement c'était quand même plus rapides, il leur fallait toujours se dépêcher de mettre les choses en place et là ça semblait vouloir prendre une éternité de l'autre côté.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Cassia A. Hamilton
HABITANT DE SIDEBAY ▬
RAGOTS : 2843
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 23 Aoû 2016 - 10:00
En salle de repos, je retrouvais un peu de calme. Un calme dont j’avais besoin là actuellement. Puis rapidement j’entendis quelqu’un entrer dans la pièce, c’était Matteo. Je jetai un bref regard sur la table où il avait déposé un sandwich, puis reporta mon attention sur Matteo qui se servait une tasse de café. Puis Matteo brisa le silence en me demandant si je ne croyais pas qu’il nous menait en bateau. Je soupirai légèrement, haussant aussi les épaules « Je n’en sais rien, peut-être… Je trouve tout cela bien trop long. Rien ne se concrétise pour le moment, c’est étrange » C'est vrai que lors de ce genre d'affaire, une fois qu'on a les informations, les bonnes informations, tout se fait assez rapidement par la suite. Or là ça trainait étrangement.

Je pris alors une gorgée d'eau, puis reposai mon regard sur Matteo « Où est-ce que tu t’es installé ? » oui là je parlais de tout autre chose. Mais comme il ne m'avait encore rien dit, je voulais savoir c'est tout. Et rien ne l'obligeait à répondre.



Lost in translation

I will always love you ▬ If I should stay, I would only be in your way, I'll think of you ev'ry step of the way. And I will always love you. I will always love you| © Vent Parisien



Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 11 sur 14Aller à la page : Précédent  1 ... 7 ... 10, 11, 12, 13, 14  SuivantVoir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Sujets similaires
-
» — bring me to life
» Life in UCLA
» 06. My life would suck without you (part II)
» 01. life is beautiful ? …Maybe ! Pv. Finn
» "Life is a ticket to the greatest show on earth."

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
I'M WALKING ON SIDEBAY :: BIENVENUE À SIDEBAY :: West Side :: Police Department-
Sauter vers: