Revenir en haut Aller en bas



 
WELCOME TO SIDEBAY

 :: BIENVENUE À SIDEBAY :: West Side :: Police Department Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Sometimes, life gifts you surprises - Matteo

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 8 ... 14  Suivant
avatar
Invité
Invité
Sam 6 Aoû 2016 - 16:54
Invité
Matteo eut un sourire amusé à ce qu'elle lui répondit, l'idée de la mettre dans sa valise était plaisante pourtant, bien qu'irréalisable c'est certain. "- Je suis sur qu'on y arriverait si vraiment on essayait, mais tu serais vraiment pas à ton aise." une manière comme une autre de lui montrer que s'il avait pu il l'aurait vraiment emmené avec lui. Ca faisait un moment qu'ils n'avaient pas été séparés en dehors du travail et ça allait être dur même si ce n'était que pour quelques jours, Matteo en avait bien conscience.

"- Je préfère pas que tu saches, pas parce que c'est pas bien ou autre, mais parce que tu ne me laisserais sans doute pas partir si tu savais tout dans les moindre détails. Mais je veux que tu saches une chose, si je dois reprendre ma couverture de l'époque je ferais super attention à moi. Parce que je sais que j'ai quelqu'un qui m'attend à la maison et que je veux qu'on fête mon retour." Matteo déposa un autre baiser sur les lèvres de Cassia avant d'ajouter. "- Et moi aussi je veux que tu me promette de faire attention à toi, je ne serai pas là pour assurer tes arrières et je n'aurai pas non plus de nouvelles d'ici alors je ne tiens pas à ce qu'il t'arrive quelque chose. Tu fais attention à toi et tu gardes notre nouveau canapé bien au chaud. Parce que celui-là je veux vraiment l'essayer quand je rentrerais, après notre soirée tapas ou tu pourras me faire manger autant de trucs trop épicé que tu voudras." et Matteo lui sourit à nouveau avant d'ajouter. "- Tu sais ce qu'on peu faire aussi ? vu qu'on ne sait pas combien de temps va durer mon absence... je pourrais te faire l'amour chaque jour jusqu'à mon départ histoire que tu sois pas tenté d'inviter un autre mec à essayer ce canapé." et Matteo lui sourit de plus belle, mais dans le fond il était sérieux, il voulait profiter d'elle autant que c'était possible, parce qu'il savait qu'il serait loin d'elle pendant bien trop longtemps. Oui Matteo avait omis certain détails qu'il ne jugeait pas bon de lui expliquer, comme le fait qu'il allait prendre un gros risque pour sa vie s'il retournait vraiment sur le terrain et le fait aussi qu'il ne ferait pas que de la figuration et de la lecture de dossier, ça il le savait déjà et il savait aussi qu'il ne resterait pas que quelques jours. Mais il ne voulait pas lui dire, pas maintenant, il préférait qu'elle ne s'inquiète pas déjà alors qu'il n'était pas encore partit.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Cassia A. Hamilton
HABITANT DE SIDEBAY ▬
RAGOTS : 2843
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 6 Aoû 2016 - 17:13
J’avais bien conscience que Matteo ne partait pas à New-York de très bon cœur. Surtout de cette façon, presque du jour au lendemain. La distance ne me réjouissait pas, mais c’était surtout le fait de ne pas avoir plus amples informations. Quand sera-t-il de retour ? Quel genre d’affaire était-ce ? Et surtout le fait de ne pas être là, ne pas savoir quel genre de risque il allait prendre. Alors j’avais vaguement tenté une légère pointe d’humour concernant la valise de Matteo et ce que répondis ce dernier me fit sourire une nouvelle fois. Pas à mon aise, ça c’est certain. J’avais ensuite avoué à Matt que c’était un peu frustrant de savoir qu’il partait et qu’on ignorait la véritable raison. Et pour le coup, Matteo se montra très franc. Lui savait de quoi il était question mais ne voulait pas m’en informer se doutant bien que je m’inquiéterais. Mais il me dits tout de même de faire très attention à lui. « Tu as intérêt de faire bien attention, et de tenir ta promesse » dis-je en esquissant un léger sourire. Mais j’étais sincère malgré tout. Et après un autre baiser, Matteo me demanda de lui promettre à mon tour de faire attention à moi. « C’est promis » Oui même si ça allait faire bizarre de ne plus faire équipe avec Matt pour une certaine durée. Et un léger sourire s’afficha quand Matteo évoqua ce nouveau canapé qu’on devra tester à son retour. Un retour déjà tout pensé apparemment. « J’ai hâte d’y être alors » Oui pour les tapas mais pas que, ça on l’aura compris.

Mais Matteo ne s’arrêta pas en si bon chemin, il proposa de profiter pleinement de chaque moment que l’on pourrait passer ensemble avant son départ. Je frappai légèrement Matteo sur le bras « Idiot ! Comment tu peux dire une telle chose » dis-je en souriant malgré tout. Même si on pouvait certainement percevoir un peu de tristesse à travers ce sourire. « Mais ton idée est intéressante… » dis-je en lui lançant un regard qui voulait en dire long avant de venir l'embrasser tendrement. Parce que j'en avais envie tout simplement. Et c'était une façon d'oublier cette mauvaise nouvelle.



Lost in translation

I will always love you ▬ If I should stay, I would only be in your way, I'll think of you ev'ry step of the way. And I will always love you. I will always love you| © Vent Parisien



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Dim 7 Aoû 2016 - 3:44
Invité
Matteo ne savait pas du tout comment les choses allaient se passer là-bas, donc lui promettre de faire attention était bien la seule chose qu'il pouvait réellement faire sans mentir. Mais ce qu'il ajouta n'était pas vraiment bien "- Je te le promets." une fois était suffisante, pas besoin de répéter la même chose alors qu'il n'était sur de rien. Lui de son côté comptait aussi sur le fait qu'elle fasse attention à elle, parce qu'il allait être un peu inquiet quand même, ça il ne pourrait pas s'empêcher d'y penser même à fond dans sa mission. Cassia c'est sa chérie et il sait qu'il n'y a pas meilleur que lui pour la protéger bien qu'il a déjà échoué une fois, alors la laisser aux mains d'un autre ça ne l'enchante guère. "- oui, moi aussi." au moins ça leur faisait une motivation même si on pouvait se demander s'ils ne pouvaient pas en trouver d'autres, bien meilleures.

Matteo sourit à ce qu'elle lui répondit, il n'avait pas pu s'empêcher de lui faire cette remarque, parce qu'il n'aimait pas l'idée d'être loin d'elle. Dans sa tête ça a toujours été loin des yeux loin du coeur. Lui n'aurait pas le temps d'y penser, ni même de chercher de la compagnie mais elle, elle aurait tout le temps pour ça et verrait sans doute des gens pour éviter d'être toute seule tout le temps. "- Ne reste pas seule dans la maison si tu ne t'y sent pas bien, évite une amie ou ta famille, mais reste pas seule si ma mission doit durer, ok ?" il tenait vraiment à ce qu'elle ne reste pas seule si vraiment ça durait trop longtemps mais en même temps appréhendait un peu tout ça. Matteo ne pu faire autrement que répondre à son baiser, parce qu'il était responsable de l'idée qu'il venait de lancer et ne pouvait pas vraiment faire autrement. En même temps, il voulait vraiment profiter encore un peu d'être avec Cassia, de sentir son odeur parce qu'il ne la reverrait pas avant un moment quand même. Alors très vite le baiser se transforma en tout autre chose, de la tendresse, de l'amour, du désir aussi à la manière dont Matteo se mit à respirer et parce que ses mains c'étaient posés sur le corps de Cassia et tendaient par tous les moyens de passer sous son haut. Chose qu'il réussit à faire d'ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Cassia A. Hamilton
HABITANT DE SIDEBAY ▬
RAGOTS : 2843
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 7 Aoû 2016 - 4:01
Matteo ne souhaita pas m’en dire davantage sur cette fameuse affaire et dans un sens il avait peut-être raison. Si j’en savais plus, j’allais m’inquiéter c’est certain. Mais dans le fond être dans l’ignorance n’aidait pas non plus à relativiser les choses. Mais les paroles de Matteo m’avait apaisé quand même, il m’avait promis de faire attention, et savais que je l’attendais chez nous. Mais il y avait toujours une onde d’appréhension, et c’était normal après tout. On c’était promos de faire attention l’un à l’autre, c’était une bonne chose mais est-ce que ça allait être suffisant pour avoir l’esprit tranquille durant cette durée encore indéterminée ?

Puis Matteo me conseilla de ne pas rester seule dans la maison si je ne m’y sentais pas bien. Il est vrai que déjà pour nous deux cette maison était bien spacieuse, alors en étant seule ça serait sans doute vraiment étrange. Inviter une amie ou même de la famille, oui ce n’était pas idiot, et puis ça me permettrais de me sentir moins seule quand je rentrerai du travail. Mais je trouvais cela un peu étrange que Matteo évoque une éventuelle possibilité de rester à New-York plus longtemps. Tout à l’heure encore il évoquait seulement quelques jours, et là un possible prolongement. Je commençais à me demander si il n’en savait déjà pas plus sur la durée de son absence mais ne voulait rien me dire. Encore une fois pour ne pas m’inquiéter. « D’accord, j’y penserai » Mais dans le fond j’espérais quand même que Matt ne s’absente pas des semaines et des semaines non plus. Mais ça on ne pouvait pas le savoir à l’avance.

Et par la suite Matteo avait fait une proposition qui m’avait amusé, mais qui était tout de même intéressante. Aussi bien pour lui que pour moi. Matteo allait me manquer, par sa présence déjà, au travail, dans nos petites sorties, et aussi dans l’intimité. Enfin dans tout ce que peux faire un couple en somme. Alors j’avais tendrement embrassé Matteo, parce que j’en avais envie. Mais ce baiser se transforma bien vite en une envie de se donner l’un à l’autre. Sentant les mains de mon adonis sur mon corps, je décidai rapidement de lui donner un coup de main en venant moi-même retirer mon t-shirt et en venant à nouveau me coller contre lui en l’embrassant une nouvelle fois. Je me tournais légèrement puis incitait Matteo à venir s'asseoir sur le canapé pour venir m'asseoir délicatement sur lui à califourchon. Il allait partir pour une durée indéterminée, il allait me manquer, alors je voulais qu'il se rappelle de ce moment là pour les quelques semaines à venir.



Lost in translation

I will always love you ▬ If I should stay, I would only be in your way, I'll think of you ev'ry step of the way. And I will always love you. I will always love you| © Vent Parisien



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Dim 7 Aoû 2016 - 4:30
Invité
Cassia semblait partager le désir de Matteo, mais qui ne le serait pas en sachant qu'ils allaient se quitter pour quelques temps. Alors il sourit quand il la vit retirer son haut et la suivit sur le canapé quand elle l'y invita, retirant son propre haut avant histoire d'être plus à l'aise ensuite, bien qu'il leur resterait encore d'autres vêtements tout aussi pénibles à retirer. Bref, Matteo reprit les baisers tout en posant ses mains sur les hanches de Cassia, profitant de chaque instants à ses côtés, de chaque secondes, de chaque baiser. Il savait qu'il partirait bientôt, au pire le sur lendemain, et donc vu le nombre d'heures de vol, il ne leur restait que très peu de temps ensemble, un jour et demi grand maximum. Cette mission était excitante mais en même temps Matteo l'appréhendait beaucoup, sans oublier la séparation. Ce ne serait pas si évident que ça, le manque de l'autre, la distance, tout ça, même s'il serait prit dans sa mission il y aurait une part de lui qui ne pourrait pas s'empêcher de penser à celle qu'il a laisser à Sidebay. Alors pour ne pas flancher et lui dire toute la vérité, Matteo se focalisa sur les baisers qu'ils échangeaient et ne pensa plus qu'à ça. Si bien qu'à un moment, Cassia se retrouva allongée sur le canapé avec Matteo en train de lui retirer son bas. Il se foutait pas mal qu'on puisse les voir à travers la fenêtre du salon, de toute façon ils n'avaient jamais de visite à cette heure-ci et puis dehors il commençait à faire nuit et comme la pluie ne cessait pas de tomber, personne ne prendrait le risque de se faire tremper pour leur rendre visite à cette heure-ci. Matteo continua donc à retirer le pantalon de Cassia et revint ensuite à ses lèvres pour l'embrasser avec toute le désir qu'il ressentait pour elle à cet instant précis.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Cassia A. Hamilton
HABITANT DE SIDEBAY ▬
RAGOTS : 2843
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 7 Aoû 2016 - 4:46
On aurait pu continuer à discuter encore et encore, pendant de longues heures même. J’aurai pu également continuer poser des questions à Matteo. Mais dans le fond je savais tout comme Matteo que ça ne serait pas une bonne idée d’agir ainsi. Cela ne ferait que d’augmenter l’incompréhension et l’appréhension vis-à-vis de toute cette histoire. Profiter l’un de l’autre, ça c’était une bonne idée. Surtout que Matteo devait être New-York dans un peu moins de quarante-huit heures. C’était si rapide. Continuant de s’embrasser, nous avions rapidement atterris sur le canapé du salon. Et pour mon plus grand plaisir Matteo avait retiré son t-shirt avant que je ne le fasse ou bien avant que je le lui demande. Je pouvais donc amplement caresser son torse pour mon plus grand plaisir et le sien certainement.

Et dans cet élan de tendresse et de désir, je me retrouvai ensuite allongé sur le canapé, Matteo prenant un malin plaisir à retirer mon pantalon, et lorsque ce fut fait, il revint à mes lèvres et je prolongeai avec tendresse et amour ce baiser. Laissant mes mains descendre le long de son dos pour ensuite venir vers le vas de son ventre afin de commencer à défaire son pantalon pour m’en débarrasser quelques minutes plus tard. Lorsque ce fut fait, j’adressai un large sourire à mon adonis avant de venir capturer ses lèvres pour ensuite venir l’embrasser au creux de son cou tout en lui retirant son dernier vêtement avec lenteur et sensualité. Je voulais que ce moment il s'en souvienne et ça même à New-York.



Lost in translation

I will always love you ▬ If I should stay, I would only be in your way, I'll think of you ev'ry step of the way. And I will always love you. I will always love you| © Vent Parisien



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Dim 7 Aoû 2016 - 5:12
Invité
Matteo ne voulait pas perdre une seule minute en compagnie de sa chérie, parce qu'il savait que ça ne durerait pas, d'ici quelques jours il ne serait plus à ses côtés mais à l'autre bout du pays. Et donc il avait besoin de ça pour se sentir mieux, pour partir le coeur plus léger, bien qu'il doute que ce soit réellement possible dans un tel cas. Sa valise attendrait la dernière minute, c'était le cadet de ses soucis à lui, même si ça avait semblé tellement important pour Cassia, ça ne l'était pas pour lui.
Leurs baisers les entrainaient toujours plus loin et on pouvait sentir ce désir qui embrasait Matteo tout entier. Cassia, c'était l'amour de sa vie et ça n'était pas prêt de changer, même si un jour ils se séparaient, s'ils se perdaient pour on ne sait quelle raison, elle resterait la seule dans son coeur, il en était certain. Faudrait peu être qu'il pense un jour à la demander en mariage, quelle idée stupide n'empêche surtout à ce moment précis, alors qu'elle était en train de lui retirer son sous vêtement et qu'elle y mettait tout son coeur mais aussi tout un tas d'autres choses, pourquoi il pensait à ça maintenant ? sérieux c'était ridicule et totalement déplacé en plus.

Matteo se re-concentra sur les mains de Cassia et ce qu'elle était en train de faire pour reprendre le baiser avec plaisir et se laisser guider par son désir pour elle. Très vite il fit la même chose avec elle, venant caresser sa peau, l'embrasser dans le cou, la relevant légèrement pour lui défaire sous soutiens gorge, le retirer et ensuite descendre à sa petite culotte, le dernier rempart. Il fit malgré tout une petite pause au niveau de la cicatrice de Cassia, pour venir y déposer quelques légers baisers et lui retira ensuite ce qui le dérangeait pour continuer ce petit moment d'intimité. Il revient s'allonger sur elle et dans un soupire de plaisir ils s'unit à elle avec douceur. Puis il commença à se mouvoir en elle, se laissant bercer par ce plaisir qu'il ressentait tout en posant son regard emplit de désir sur elle.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Cassia A. Hamilton
HABITANT DE SIDEBAY ▬
RAGOTS : 2843
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 7 Aoû 2016 - 5:35
D’ici deux jours je me retrouverai toute seule dans cette grande maison. Une belle et grande maison qui semblerait bien vide sans Matteo. Alors je voulais passer de bons moments avec Matteo avant qu’il ne parte. Et je voulais aussi qu’il puisse s’en souvenir une fois là-bas. Nos vêtements tombèrent un à un, et bientôt je retirai le dernier vêtement de Matteo, en profitant même pour le faire languir mais pas trop quand même. Ce petit jeu ça sera pour une autre fois. Et Matteo suivit le mouvement en retirant mes sous-vêtements. Je le sentis ensuite poser quelques baisers sur le bas de mon ventre et plus particulièrement sur ma cicatrice. Mais cela ne me faisait plus rien depuis un petit moment déjà. Ça ne me gênait plus, du moins devant Matteo. J’appréciais même ce genre de geste venant de sa part. Et lorsque Matteo en glissa en moi, je laissai échapper un long soupire de satisfaction. Et chaque mouvement, chaque coup de reins de Matteo me procurait un plaisir intense. Un plaisir qui me faisait presque oublié que dans deux jours, j’allai voir Matteo partir à l’autre bout du pays. J’accompagnai au mieux mon adonis dans ses mouvements pour encore plus de plaisir. Passant délicatement mes mains dans ses cheveux, j'avais du mal à dévier mon regard de celui de Matteo. Parce que je voulais profiter de lui au maximum, et parce que le regard qu'il avait sur moi me faisait un effet complètement fou.



Lost in translation

I will always love you ▬ If I should stay, I would only be in your way, I'll think of you ev'ry step of the way. And I will always love you. I will always love you| © Vent Parisien



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Dim 7 Aoû 2016 - 5:54
Invité
Matteo ne cessait de regarder Cassia avec un regard intense remplit d'amour et de désir parce qu'il voulait se souvenir de son visage et rien de mieux que des moments comme celui-ci pour faire le plein de souvenirs. Voir son visage heureux, satisfait, ressentir l'amour qu'elle éprouvait pour lui alors qu'il lui faisait l'amour. Pas tout à fait puisqu'elle participait aussi et bien entendu tout ceci était terriblement bon et Matteo du par moment cesser de la regarder pour venir l'embrasser, partager un baiser voir plusieurs quand c'était possible.
Il fit aussi de son mieux pour faire durer ce moment au maximum, partager ce plaisir qu'il ressentait en se donnant à elle de cette façon. Mais comme à chaque fois, il n'était pas possible de faire durer ce moment une éternité. Matt finit donc par se laisser aller quand il la sentit elle aussi atteindre le plaisir ultime. C'était si bon de partager ça, de pouvoir se donner à l'autre, de lui offrir des moments de ce genre. C'était bon mais toujours trop court au gout de Matteo, bien que si on regardait bien ce moment avait tout de même duré suffisamment longtemps puisqu'il était totalement à bout de souffle et limite en sueur. Matteo l'embrassa à nouveau pour ensuite se retirer d'elle, mais ne la lâcha pas pour autant, venant s'allonger sur le côté et la gardant dans ses bras. A nouveau il ne la quitta pas du regard et il lui dit simplement "- T'es magnifique" et ça venait du coeur, il ne se souvenait même pas lui avoir dit une seule fois.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Cassia A. Hamilton
HABITANT DE SIDEBAY ▬
RAGOTS : 2843
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 7 Aoû 2016 - 6:19
Comme d’habitude ce genre de moment avec Matteo était tout simplement génial. Mais là c’était peut-être encore plus intense. Certainement dû au fait qu’on savait tous les deux que nous n’allions pas nous ravoir pendant un certain temps. Et mon regard en disait long sur ce que je pensais en ce moment même. C’est fou ce que je pouvais l’aimer, et même avec une aussi mauvaise nouvelle, j’essayai de prendre sur moi. Parce que je tenais à lui, parce que je savais que c’était aussi important pour Matt d’aller là-bas. Et une fois avoir ressenti le plaisir ultime, je prolongeai tendrement le baiser de Matteo.

Je restai alors là tout contre lui, dans ses bras. Et alors que nos regards ne se quittaient plus, une fois encore, Matteo vint me dire que j’étais magnifique. Un large sourire se dessina sur mon visage. C’était un beau compliment, et venant de la part de l’homme que j’aimais c’était d’autant plus merveilleux. Pour toute réponse je vins alors l’embrasser amoureusement tout en posant une main sur son visage. Une façon de le remercier et de lui montrer que ce qu’il venait de dire me faisait plaisir. « J'adore quand tu parles de cette façon » dis-je en souriant légèrement. Oui c'est vrai que quand Matteo était ainsi, j'avais vraiment avec moi mon compagnon et non le collègue de travail. Car oui être au travail et être à la maison c'était deux choses bien distinctes, et nos comportements n'étaient pas les mêmes bien évidemment. Je vins alors déposer un doux baiser au creux de son cou avant d’y poser mon visage. « Je t’aime tant » dis-je dans un léger murmure. C’était sorti naturellement et puis c’était aussi l’occasion de le lui dire avant son départ.



Lost in translation

I will always love you ▬ If I should stay, I would only be in your way, I'll think of you ev'ry step of the way. And I will always love you. I will always love you| © Vent Parisien



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Dim 7 Aoû 2016 - 10:47
Invité
Matteo ne pu faire autrement que lui sourire après ce qu'elle lui répondit sur ce qu'il venait de lui dire. Il le lui avait sans doute déjà dit mais jamais de cette manière. C'était plaisant de pouvoir dire ce qui vous passe par la tête sans avoir peur que ce soit mal prit et tout ça. Matteo lui donna un tendre baiser pour toute réponse et caressa tendrement le bras de Cassia pour finir par descendre sa main jusqu'à cette cicatrice qu'il affectionnait tant. Ca pouvait paraitre bizarre mais lui aimait bien passer sa main dessus, la caresser tendrement, une manière peut être de se faire pardonner du fait qu'il en était en partit responsable. Une marque qui ne disparaitrait jamais et qu'il devait accepter lui aussi.
Et à ce qu'elle ajouta il répondit simplement tout en la regardant tendrement "- Moi aussi je t'aime tellement Cassia." Matteo se demandait parfois s'il l'aurait aimé aussi à l'époque s'ils avaient été plus loin que le flirte. Si ça se trouve ils auraient finit par rompre parce qu'ils n'étaient tout simplement pas prêt à faire leur vie ensemble ou même à vivre quelque chose tous les deux. "- Tu vas me manquer, tu sais pas à quel point."
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Cassia A. Hamilton
HABITANT DE SIDEBAY ▬
RAGOTS : 2843
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 7 Aoû 2016 - 11:02
Après ce moment de plaisir, je me laissai aller moi aussi à quelques mots de tendresses. Mais aussi de sincérité car tout ce que je disais je le pensais réellement. C’était peut-être stupide, mais vu que Matteo allait devoir partir à l’autre bout du pays, je voulais lui dire certaine chose avant de partir. Et puis cela fera de bons souvenirs en prime, non ? Et quand l’homme que vous aimez vous dit à son tour qu’il vous aime on ne peut demander mieux. Matteo ajouta ensuite que j’allai lui manquer, beaucoup lui manquer. A croire qu’il lisait dans mes pensées puisque c’est exactement ce à quoi je pensais là tout de suite. « Si je le sais, parce que tu vas me manquer exactement de la même façon » dis-je en posant mon regard sur le sien. Oui, je revenais doucement à la dure réalité, et oui Matteo allait me manquer terriblement, que ce soit au travail ou bien à la maison. Et dire que cela fait à peine quelques jours qu’on profite pleinement de notre nouveau chez nous. « Tu me donneras des nouvelles dès que tu en auras l’occasion.. » Oui car si Matteo devait travailler sous couverture, je savais pertinemment qu’il ne pourrait pas contacter n’importe qui et n’importe quand. D’autant plus qu’avec New-York il y avait un décalage horaire aussi.



Lost in translation

I will always love you ▬ If I should stay, I would only be in your way, I'll think of you ev'ry step of the way. And I will always love you. I will always love you| © Vent Parisien



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Dim 7 Aoû 2016 - 11:25
Invité
C'était attendrissant de l'entendre lui dire la même chose, à croire qu'ils partageaient jusqu'à leurs pensées sans même sans douter. Mais c'est clair que c'était plus difficile de l'entendre elle dire ça que lui de le dire. C'était con mais ça lui faisait de la peine de savoir qu'elle allait souffrir de son absence et c'était sans doute ce qui était le plus dur à accepter dans cette distance qu'il allait y avoir entre eux pendant un temps. "- Si je peux, je te le promets." il espérait vraiment pouvoir lui en donner mais il se doutait aussi que si par bonheur il y parvenait il tomberait sur son répondeur parce qu'elle dormirait ou serait au travail.
Il n'allait pourtant pas la quitter, du moins pas de manière définitive mais il avait l'impression que c'était quand même un peu pareil. Il réalisait tout doucement à quel point le sacrifice allait être grand et à quel point ça allait l'affecter elle et ça commençait aussi à l'affecter lui. En plus il savait qu'il n'en avait pas le droit, parce que ça pourrait être un problème pour la mission. Il allait devoir se recentrer aussitôt qu'il aurait mis les pieds dans l'avion et ne pas se laisser déconcentrer par tout ça.
"- Et quand je rentrerais on ira dans ce bar à tapas comme on ce l'était promis, ça fait trop longtemps qu'on remet ça à plus tard. Et puis on sortira aussi, on invitera nos amis et on profitera de cette maison. Et on se prendra des vacances juste toi et moi où tu voudras." Matteo disait ça comme s'ils n'allaient jamais vraiment le faire, sans doute une manière de se motiver aussi, de se donner la force d'attendre son retour, comme un but qu'on se fixe pour trouver du courage. "- Et on s'y mettra pour faire ce bébé, parce que j'ai pas envie d'attendre d'être vieux pour profiter de nos enfants." Matteo avait dit ça dans la continuité de ce qu'il avait dit avant mais c'était aussi sincère, très sincère. Même s'il aurait sans doute mieux fait de ne pas le dire de cette manière.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Cassia A. Hamilton
HABITANT DE SIDEBAY ▬
RAGOTS : 2843
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 7 Aoû 2016 - 11:41
Matteo allait me manquer c’était un fait. Mais ce que j’appréhendais aussi c’était de ne pas avoir de nouvelles ou d’en avoir trop peu. Alors j’avais demandé à Matteo de me donner des nouvelles dès qu’il le pourra. Et Matteo me promis de le faire si il le pouvait. Me voilà donc à moitié rassuré, mais rassuré un peu quand même.

Puis Matt se mit à parler de son retour et des différentes choses qu’on allait faire. Il est vrai qu’on remettait toujours cette fameuse sortir dans ce bar à tapas à plus tard. Et il évoqua aussi des sorties, des soirées avec des amis, et même un éventuel voyage pour des vacances. « On en aura des choses à faire pour ton retour alors. Et pour les vacances, ne t’en fais pas j’en prends bonne note » dis-je en souriant un peu amusée. Oui ce n’était pas tombé dans l’oreille d’une sourde, ça c’est certain. Même si là tout de suite, seul le retour de Matteo me préoccupait. Puis Matt ajouta dans la foulée qu’il faudra aussi s’y mettre pour fonder une famille, ne voulant pas être père trop tard. J’esquissai un léger sourire, et repensait à cette fameuse cicatrice qui semblait anodine mais qui avait fait pas mal de dégâts. Cette même cicatrice que Matteo caressait il y a à peine quelques minutes. « Oh, on fait bien de continuer à s’exercer avant ton retour alors. Et ne t'en fais pas je t'assure que tu es encore jeune » oui c’était une petite plaisanterie, parce que on ne savait toujours pas si ça allait être facile ou non.



Lost in translation

I will always love you ▬ If I should stay, I would only be in your way, I'll think of you ev'ry step of the way. And I will always love you. I will always love you| © Vent Parisien



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Dim 7 Aoû 2016 - 12:49
Invité
Matteo lui sourit légèrement et ajoute à ce qu'elle lui dit. "- Si tu as le temps tu pourras même nous chercher un petit endroit pour passer ces vacances à moins que tu préfères les passer à la maison." peu importe, le but étant d'être en vacances ensemble et à son retour il sait qu'il aura droit à quelques jours c'est clair, quand à elle c'est une autre histoire, mais en demandant sans doute que le chef acceptera qui sait.
Et puis pour le reste il est un peu déçu parce qu'il s'attendait à ce qu'elle se montre plus enthousiaste, qu'elle lui dise que c'est une bonne idée pas qu'elle parle juste d'entrainement. Il ne sait vraiment pas sur quel pied danser avec Cassia parfois et là ce soir c'est exactement ça. "- Si tu le dis..." là bien sur il parle de son grand âge. Il n'a pas envie d'attendre des années avant de commencer lui étant donné qu'elle semble penser que ça sera long justement.
"- Tu n'as toujours pas faim ?" bien entendu c'est une question qui est valable aussi pour lui, parce qu'en gros ça veut dire que lui a faim et qu'il va manger quelque chose alors si elle a envie il pourra lui préparer aussi quelque chose pour elle, sinon c'est pas grave, il se lèvera et prépara un petit quelque chose pour lui.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Cassia A. Hamilton
HABITANT DE SIDEBAY ▬
RAGOTS : 2843
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 7 Aoû 2016 - 13:04
Matteo n’était encore pas partit et pourtant une seule chose me tardait : qu’il revienne. Ce n’est pas tat le fait qu’il parte qui me dérangeais c’est d’être dans l’inconnue. Il ne savait pas combien de temps ça allait durer, je ne savais pas de quoi il était question. Et puis New-York ce n’est pas la porte à côté non plus. Pourquoi on n’avait pas eu besoin de lui à San Diego par exemple ? C’était beaucoup plus près. Et puis le fait que Matteo énumérait des projets, des choses à faire dès son retour, ne faisait qu’amplifier mon désir de le revoir déjà revenir ici à Sidebay.  Etait-ce une bonne chose dans le fond ? Car si jamais son travail là-bas venait à s’éterniser, nous serions tous les deux déçus. Mais rêver ça ne faisait pas de mal après tout, du moins sur le moment. Et concernant ces éventuelles vacances, Matteo me dit que si j’avais le temps, je pourrais même chercher un endroit pour les passer. « Il faut voir, mais rien ne m’empêche de faire quelques recherches. C’est une bonne idée » Même si ce n’était que quelques jours, pourquoi pas. S’éloigner un peu de la ville ça pouvait toujours faire du bien. Et soudainement Matteo semble un peu déçu, je le ressens bien au vue de sa réponse concernant son âge. Mais je me doute que c’est un peu plus profond que cela. Puis la question de Matteo me fit sourire. « Si je commence à avoir un peu faim. Et je ne te retourne pas la question je pense connaître la réponse » dis-je amusée.

Alors après être resté encore quelques minutes dans ses bras, je finis par me redresser et remettre mon sous-vêtement et mon t-shirt. Et une fois habillée, ou presque, je m’approche de Matteo « Matt…désolé j’ai été un peu maladroite dans ma réponse …» dis-je en faisant une légère moue. De toute manière dès qu’on évoquait ce sujet j’avais du mal, sauf la dernière fois qu’on en avait parlé, là on avait vraiment bien parlé de ce qu’on souhaitait tous les deux. « Je t’assure qu’à ton retour de New-York on en reparlera sérieusement et on envisagera de commencer à essayer de fonder une famille » Oui on en avais déjà parlé, alors on pouvait très bien envisager de commencer à essayer à son retour, comme Matteo l'avait dit il y a quelques minutes auparavant.



Lost in translation

I will always love you ▬ If I should stay, I would only be in your way, I'll think of you ev'ry step of the way. And I will always love you. I will always love you| © Vent Parisien



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Dim 7 Aoû 2016 - 14:40
Invité
Matteo fut un peu surpris, il ne s'attendait pas vraiment à ce qu'elle lui dise qu'elle avait faim, apparemment il n'y avait pas que lui qui avait faim. Et c'était bien aussi dans un sens, parce que ça voulait dire qu'ils n'avaient pas perdu leur temps, au moins ce petit moment de sport lui avait rendu l'appétit et c'était tant mieux. Matteo sourit donc à ce qu'elle lui dit pour se relever à son tour et récupérer son boxer et enfiler ensuite son t'shirt, histoire de ne pas se balader tout nu dans la maison, même si dans le fond il s'en fichait vu qu'il était chez lui. Mais bon, s'ils allaient manger un peu autant être un minimum vêtu c'est mieux.
Et ce qu'elle lui dit ensuite le surpris encore plus, elle parlait de quoi au juste ? il dut attendre un peu avant d'avoir une réponse plus clair et donc de mieux cerner de quoi elle voulait parler. "- Oh, d'accord." même si dans le fond elle ne l'avait pas plus rassurer après ce qu'elle venait d'ajouter, Matteo essaya malgré tout de ne rien montrer. Oui, c'était quand même assez vague, c'était loin d'un - j'suis d'accord et je ferais en sorte d'être prête à ton retour pour qu'on s'y mette vraiment - mais Matteo avait aussi compris qu'avec Cassia il faudrait qu'il se contente de ça, de ce genre de réponse. C'était un début, peu être qu'avec le temps elle finirait par lui donner une réponse claire. Et dire qu'à un moment donné elle avait pensé être enceinte et que finalement il ne s'agissait que d'une erreur de résultat et que maintenant elle ne pourrait peu être jamais tomber enceinte. Y'avait de quoi déprimer. Mais Matteo arrêta de penser à tout ça, en s'approchant du frigo et en l'ouvrant, jetant un coup d'oeil à ce qui se trouvait dedans. "- Une salade verte ça te va ?" au pire ils pourraient toujours se faire chauffer quelque chose. Il pleuvait mais ne faisait pas froid, mais peu être que Cassia n'avait pas envie de manger une salade, après tout.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Cassia A. Hamilton
HABITANT DE SIDEBAY ▬
RAGOTS : 2843
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 7 Aoû 2016 - 14:52
Mais avant de manger, j’avais tenu à m’excuser auprès de Matteo. Ma réponse avait sans doute été maladroite et je m’en étais rendu compte trop tard. Du coup j’avais voulu le rattraper en faisant comprendre à Matteo que moi aussi j’étais prête à essayer d’avoir un enfant. Mais quand on commençait à parler de ce sujet-là, je ne sais pas pourquoi j’avais toujours l’impression d’être maladroite et de ne pas donner de réponses qui satisfaisaient Matteo. Alors j’avais voulu me rattraper pour ne pas qu’il y ait d’ambiguïté entre nous à ce sujet-là. Oh d’accord ? C’est tout ? Alors là je ne m’attendais pas à une réponse aussi brève. Je venais quand même de lui faire comprendre qu’à son retour je voulais qu’on songe sérieusement à fonder une famille. Ou alors je m’étais mal exprimé ? Du coup je n’ajoutai rien, laissant Matteo regarder ce qu’il y avait dans le frigo. Et quand il me demanda si une salade verte m’irait je répondis simplement « Oui, ça ira parfaitement » Parfait pour caler quand on a une petite faim comme moi ce soir en tout cas. Je pris alors l’initiative de mettre le couvert. Et c’était nettement plus facile et plus agréable de mettre la table quand tout était rangé. Et puis c'était de tout manière plus agréable de voir sa maison propre et rangé sans aucun cartons qui trainent.



Lost in translation

I will always love you ▬ If I should stay, I would only be in your way, I'll think of you ev'ry step of the way. And I will always love you. I will always love you| © Vent Parisien



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Lun 8 Aoû 2016 - 7:36
Invité
Matteo est un peu las de tout ça, il n'a pas envie d'une réponse vague mais n'a pas envie non plus de se disputer avec Cassia, alors il laisse tout simplement tomber le sujet et ils verront bien à son retour. Il doit avoir l'esprit tranquille et non préoccuper s'il veut réussir cette mission alors il doit faire ce qu'il faut pour ça. Elle semble vouloir manger la même chose que lui alors il sort la salade, de quoi faire une sauce pour celle-ci et puis met tout sur la table vu qu'elle a mis la table. Lui, ajoutera quelques tomates, un oeuf dur et d'autres petites choses dans sa salade, Cassia, elle, fera comme elle voudra. Suite à ça il mangera tranquillement sa salade avec un peu de pain et puis prendra un fruit pour son dessert. Et quand le repas sera terminé il aidera Cassia à tout ranger et ira voir sur son téléphone s'il a des messages tout en pensant qu'il aurait bien aimer aller courir un peu histoire de prendre l'air et surtout de faire un peu de sport même s'il en fait d'une certaine manière tout à l'heure sur le canapé avec Cassia.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Cassia A. Hamilton
HABITANT DE SIDEBAY ▬
RAGOTS : 2843
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 8 Aoû 2016 - 14:21
Ce fut à mon tour d’être un peu déçue, ou plutôt perplexe par la réponse de Matteo. Je pensais qu’en me reprenant il aurait été un peu plus enthousiaste, mais apparemment pas. Est-ce que c’était bien compris ? On pouvait en douter. Mais je ne pensais pas que ça soit le si bon moment pour parler de ça en détail, surtout que la préoccupation première pour le moment c’était la future absence de Matteo. Et concernant le repas, Matteo était apparemment parti pour faire une salade et cela me convenait parfaitement. Et puis je n’avais pas une faim de loup ce soir, alors une salade c’était très bien histoire d’avoir quelque chose dans le ventre pour la soirée. Du coup, j’en avais profité pour mettre la table. Une salade verte avec d’autres bonnes petites choses dedans, ça faisait parfaitement l’affaire.

Le repas se déroula tranquillement, et une fois terminé tout fut débarrassé rapidement. J’en profitai ensuite pour aller prendre une douche, et une fois terminé j’étais venu m’installer sur le canapé au salon. Regardant la télévision mais sans grand intérêt. Il faut die que le programme n'était pas des plus intéressants.



Lost in translation

I will always love you ▬ If I should stay, I would only be in your way, I'll think of you ev'ry step of the way. And I will always love you. I will always love you| © Vent Parisien



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Mar 9 Aoû 2016 - 7:46
Invité
Matteo avait manger en compagnie de Cassia, mais ils étaient resté assez silencieux, discutant de chose et d'autre, laissant les sujets sensibles de côté pour le moment. Il leur faudrait en reparler mais au retour de Matteo, ce qui n'était pas pour demain donc.
Une fois le repas terminé, la vaisselle faite et la cuisine rangée, Matteo avait laisser Cassia prendre une douche et y était ensuite aller après qu'elle ait terminé. Il avait profité qu'elle soit dans la salle de bain pour récupérer ses vêtements et les ramasser, ainsi que les siens d'ailleurs. Il avait jeté un petit coup d'oeil dans l'armoire histoire de voir si tous les vêtements qu'il comptait prendre étaient présents et s'il fallait faire une lessive avant de partir.
Après sa douche, Matteo avait juste enfilé sa tenue de nuit et il avait rejoins Cassia devant la télé. Il ne semblait pas y avoir grand chose ce soir, comme bien souvent d'ailleurs. Il s'installa simplement sur le canapé pour venir placer son bras sur l'épaule de Cassia, la serrant donc tendrement contre lui avant de lui demander "- T'as trouvé un truc intéressant ?" il avait déjà quasiment la réponse mais bon, il préférait demander on ne sait jamais.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Cassia A. Hamilton
HABITANT DE SIDEBAY ▬
RAGOTS : 2843
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 9 Aoû 2016 - 9:37
Après le repas, nous avions tous les deux vaqués à nos occupations. Des occupations assez restreintes vu le temps qu’l faisait dehors. J’avais été prendre ma douche et me changer, et Matteo avait fait de même après. Puis Matteo vint me rejoindre sur le canapé, plaçant son bras sur mon épaule, je me décalai légèrement un peu plus vers lui, pour profiter de ce moment de calme. Me serrant contre lui, Matteo me demanda si j’avais trouvé quelque chose d’intéressant « Non pas vraiment » dis-je en laissant malgré tout une chaine qui passait la rediffusion d’un match, laissant la télécommande de côté, laissant ainsi Matteo libre de changer si il le souhaitait.

Dehors la pluie continuait de tomber, et on pouvait à présent même entendre des grondements de tonnerre au loin. Je regardai vaguement vers une fenêtre « Ca fait bien longtemps que je n’ai pas vu un si mauvais temps ici, c’est déprimant » Et encore si il n’y avait que le mauvais temps qui était déprimant. Mais il y avait autre chose. Inutile d’en reparler. Ca ne servirait à rien, et ça serait risquer de se disputer avec Matteo avant qu’il ne parte, et ça serait sans doute terrible.



Lost in translation

I will always love you ▬ If I should stay, I would only be in your way, I'll think of you ev'ry step of the way. And I will always love you. I will always love you| © Vent Parisien



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Jeu 11 Aoû 2016 - 0:49
Invité
Matteo avait rejoint Cassia sur le canapé et c'était mis à son aise, appréciant de pouvoir passer encore un peu de temps avec elle. Parce qu'il savait que ça n'allait pas durer, d'ici deux jours tout au plus il ne serait plus ici et ne profiterait plus d'être auprès de sa petite amie. Il n'y avait rien de bien génial à la télé et Matteo n'avait pas spécialement envie de zapper à son tour, laissant donc la chaine qu'elle avait elle même choisi.
Et puis elle lui fit part du temps déprimant, ce qui le fit plus ou moins sourire. Le temps était sans doute comme son état d'esprit un peu maussade. "- j'espère que ça ne va pas durer trop longtemps." lui allait partir ça ne serait pas vraiment dérangeant mais pour elle ce serait mieux qu'il fasse meilleur et que le soleil revienne. "- Tu veux qu'on aille se coucher ?" quoi faire de plus quand il fait moche dehors, qu'il fait nuit et qu'il n'y a rien à la télé ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Cassia A. Hamilton
HABITANT DE SIDEBAY ▬
RAGOTS : 2843
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 11 Aoû 2016 - 3:35
Maintenant que nous avions un peu de temps pour nous, pour cette soirée, Matteo était venu me rejoindre sur le canapé du salon, et j’appréciais cela. C’était une façon comme une autre de profiter d’être ensemble avant son départ. Mais quand Matteo me demanda si je voulais qu’on aile se coucher je répondis « Oui je veux bien » dis-je avant d’éteindre la télévision, et de partir avec Matteo dans la chambre.

_____________________

La journée du lendemain avait été plutôt calme. Matteo était rentré un peu plus tôt pour pouvoir préparer ses affaires. Et le soir nous avions diné tous les deux à la maison, tranquillement pour profiter de cette dernière soirée à deux. La soirée avait été excellente même si je ne cessais de penser à son départ. Et le reste de la soirée c’était terminé dans notre chambre. Inutile de faire un dessin. C’est donc le cœur léger mais plein d’appréhension malgré tout que je m’étais endormi dans les bras de Matteo.

Le réveil avait été assez difficile. Pour deux raisons principalement. La première est qu’il avait sonné beaucoup plus tôt que d’habitude. Et la seconde raison était que le réveil annonçait ce terrible jour où Matteo allait devoir prendre l’avion pour partir à l’autre bout du pays. Alors après une douche et une bonne tasse de café, nous étions partis en direction de l’aéroport le plus proche. Nous étions en avance mais il valait mieux. Une fois arrivés, Matteo avait été faire en registré ses bagages et faire tout le nécessaire pour pouvoir embarquer tout à l'heure. Nous étions donc assis sur un des nombreux banc dans un hall. A attendre l'heure fatidique. « Tu n’oublieras pas de me prévenir dès que tu seras arrivé là-bas » dis-je en posant mon regard sur lui.



Lost in translation

I will always love you ▬ If I should stay, I would only be in your way, I'll think of you ev'ry step of the way. And I will always love you. I will always love you| © Vent Parisien



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Jeu 11 Aoû 2016 - 5:03
Invité
Le temps était passé vite et Matteo avait finit par faire sa valise à la fin de sa dernière journée de travail. Il avait eu le droit de partir plus tôt, chose logique et en avait bien profité. Sa valise était prête et pas si importante que ça finalement. Les mecs ont toujours moins de choses à prendre que les femmes en général et c'était le cas de Matteo. Il partait pour un moment mais savait à peu près de quoi il aurait besoin et puis le reste, s'il manquait il prendrait sur place. Il avait bien profité de Cassia et avait fait avec elle tout ce qu'il lui avait promis. S'il avait pu il lui aurait fait l'amour encore une fois avant de partir, mais ça les aurait fait se lever beaucoup trop tôt, surtout pour elle qui allait devoir bosser ensuite.

Ils avaient finit par arriver à l'aéroport et Matteo avait déjà fait enregistré ses bagages, il avait encore un peu le temps avant d'aller en salle d'embarquement. Alors, ils s'étaient installé avec Cassia sur un banc et étaient l'un contre l'autre, tranquillement à attendre le moment fatidique où il devrait la quitter pour aller bosser à l'autre bout du pays, pendant quelques temps. Sa main serrait tendrement celle de Cassia "- Oui, je te laisserai un message si tu réponds pas. T'en fait pas pour ça ma chérie, je t'appellerai et je te préviendrai si jamais je dois faire cette couverture. T'inquiète pas pour moi. Par contre toi, fait super attention à toi." et Matteo vint déposer un tendre baiser sur les lèvres de Cassia.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 2 sur 14Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 8 ... 14  SuivantVoir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Sujets similaires
-
» — bring me to life
» Life in UCLA
» 06. My life would suck without you (part II)
» 01. life is beautiful ? …Maybe ! Pv. Finn
» "Life is a ticket to the greatest show on earth."

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
I'M WALKING ON SIDEBAY :: BIENVENUE À SIDEBAY :: West Side :: Police Department-
Sauter vers: