Revenir en haut Aller en bas



 
WELCOME TO SIDEBAY

 :: BIENVENUE À SIDEBAY :: West Side :: Memorial Hospital Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

I need u my friend [Maxine Taylor] :

avatar
Alicia C. Birdman
HABITANT DE SIDEBAY ▬
RAGOTS : 774
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 21 Juil 2016 - 12:18

Alicia C. Birdman ne se portait pas très bien. Il était quatre heures du matin, il faisait nuit noire. La jeune femme saignait au niveau du front et des genoux, aussi elle avait reçu un léger coup de couteau au niveau du bras droit. La pizzaïolo avait encore trop bu. Elle était sortie prendre l'air. Or, elle avait croisé la route d'une bande de dealers. Sans savoir pourquoi, elle les avait cherché en se moquant royalement de leur peu de discrétion. En ne marchant pas droit, en étant seule, la belle n'avait pas fait le poids contre ces gens. Ils ne s'étaient pas gênés pour la frapper. Alicia avait cherché sa merde. Elle buvait moins qu'avant. Or, elle venait de subir une petite crise à l'approche du premier anniversaire de la mort de Connor. Aaron vivait chez elle, et elle ne pouvait pas lui avouer ses minables soucis. Elle cachait ses problèmes. Son alcoolisme restait son secret. A qui pouvait-elle faire confiance ? A Maxine Taylor. Cette jolie blonde, débarquée depuis peu d'années à Sidebay, infirmière de métier, avait tenté de sauver son mari. Les deux femmes avaient noué un lien particulier. Alicia était attachée à cette jeune femme. Cette dernière dissimulait aussi pas mal de choses, elle demeurait très mystérieuse. Birdman ne l'ennuyait pas avec cela. En tout cas, il lui fallait la voir. Max bossait à l'hôpital. Elle pourrait peut-être la soigner et discuter. Al' se trouvait justement devant l'endroit. Elle pénétra dans le bâtiment pour réclamer son amie. L'infirmière fut alors appelée pour une soit disant visite de courtoisie. Quand elle aperçut la blondinette, Alicia lui sauta dans les bras en pleurant. Elle n'allait pas bien et il lui fallait en parler avec son amie de confiance.

Hey, Max. Birdman se recula. J'avais trop envie de te voir, j'ai besoin de toi. Je crois que j'ai fait une connerie.




Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Mar 2 Aoû 2016 - 5:03
Invité
J'étais de garde cette nuit là, j'avais pris mon service à 22heures et je n'allais pas quitté le service avant des heures jusqu'à ce que mon collègue arrive pour me remplacer. Une nuit somme toute banale jusqu'à l'arrivée d'Alicia.
J'avais commencé par aller voir les patients, prendre leur température, vérifier qu'ils se portaient bien, leur donner des anti-douleurs... Comme à chaque fois que je venais travailler en fait.
Je venais de prendre une petite pause dans la salle de repos quand une collègue est venue m'informer qu'une personne était là pour me voir, j'ai froncé les sourcils face à cette nouvelle. Personne ne venait me voir pour me rendre visite en pleine nuit, ils attendaient que je sois chez moi ou bien que mon service se passe en journée. Pourtant, je me suis débarrassé de ma tasse de café pour me rendre à l'entrée où la personne m'attendait, j'eus un petit sourire immédiatement en voyant Alicia.
Ce sourire qui s'est effacé peu après quand j'ai vu dans quel état elle s'était mise. L'accueillant les bras grands ouverts pour la soutenir, j'ai froncé les sourcils quand elle m'a avoué l'envie de me voir et qu'elle avait fait une connerie... A en juger par son état déplorable, il fallait vraiment que je m'occupe d'elle.
« Qu'est-ce que... Qu'est ce qui s'est passé ? » Un air interrogatif sur le visage, je l'emmenai déjà vers une salle de soin où je pourrais l'examiner et la soigner. J'étais prête à la soutenir si elle venait à faiblir même si je doutais que mes frêles épaules n'arrivent à la trainer en cas de nécessité.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Alicia C. Birdman
HABITANT DE SIDEBAY ▬
RAGOTS : 774
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 14 Aoû 2016 - 12:53

Alicia C. Birdman se sentait rassurée par la présence de son alliée : Maxine Taylor. Cette dernière travaillait cette nuit. La pizzaïolo ne l'avait pas su. Elle choisissait l'improvisation. Cela fonctionnait. Elle tenait la blonde dans ses bras tout en pleurant. La jeune femme avait bien merdé ce soir. Elle s'était frottée à plus dur qu'elle : des dealers et elle avait récolté quelques coups dont un de couteau. La belle restait alcoolisée. Il s'agissait de son addiction. Depuis la mort de Connor, elle possédait le plus grand mal à se relever. Bien évidemment, elle avançait doucement mais sûrement vers la bonne direction. Pourquoi était-elle dans cet état alors ? L'anniversaire de la disparition de son mari approchait et elle venait de revivre chaque instant avec lui dans sa tête. La période ne représentait pas la plus simple pour Alicia. Seule Max pouvait le comprendre. Elle était présente le jour fatidique, elle avait tenté de le maintenir en vie. Il s'agissait d'un ange tombé du ciel, aujourd'hui encore. Cette fille mystérieuse était exceptionnelle, humaine et très gentille. Birdman relâchait tout en sa présence. Taylor s'interrogeait. Al' se recula pour tout lui avouer. Elle lui devait la stricte vérité.

J'ai... bu. J'ai croisé des personnes et... et j'ai oublié qu'il ne fallait pas parler aux inconnus qui vendent de la drogue. Récit confus mais compréhensible. Alicia suivait son amie qui l'emmenait dans ce qui devait être la salle de soins. Je ne t'embête pas ? Tu dois déjà être épuisée il est tard, désolé.





Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Jeu 1 Sep 2016 - 9:53
Invité
Je m’efforçais de garder un petit sourire sur le visage pour tenter de la rassurer, elle ne me dérangeait jamais et je préférais m'occuper d'elle personnellement. J'ai laissé échapper un léger rire quand elle m'a indiqué qu'elle avait bu, ça... je l'avais remarqué, je me demandais ce qui faisait qu'elle était si amoché surtout. « Tu devrait arrêter de boire ma belle, ça va uniquement faire qu'aggraver les choses. J'ai grimacé, loin de moi l'envie de la réprimander dans ces moments là, mais il lui fallait un déclic et j'étais peut être désormais la seule à lui lâcher les choses comme il fallait. Elle savait que je ne voulais pas être méchante, je voulais seulement lui venir en aide comme je l'avais fait depuis le début de notre rencontre. « Ils t'ont blessé? Où ? » En attendant une réponse, j'ai commencé à prendre le nécessaire pour la soigner et lui nettoyer un peu le visage également pour qu'elle est de nouveau une apparence plus normale, qu'elle se sente un peu mieux... « Aspirine ? » Toujours le dos tourné, je m'affairai à ma tâche en mettant tout sur un plateau avant de me retourner pour voir à nouveau son visage fatigué, usé. « Tu ne m'embêtes jamais et je préfère que tu te tourne vers moi quand t'as ces soucis... »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Alicia C. Birdman
HABITANT DE SIDEBAY ▬
RAGOTS : 774
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 5 Sep 2016 - 16:01

Maxine Taylor proposait à son ami de diminuer l'alcool. Pour Alicia C. Birdman, il s'agissait d'une mission impossible. Grâce à cette substance, elle pouvait voir son mari et lui parler. C'était le lien entre elle et Connor. Cela lui évitait de faire face au chagrin. Elle était malade et il lui fallait de l'aide. Le pire restait l'acceptation de sa situation. Al' savait que Max pouvait la comprendre. La mystérieuse jeune femme avait tenté de sauver son mari défunt. Elle savait tout de sa situation. Je devrais envisager cette solution, mais je n'y arrive pas.... Connor est avec moi, quand je b... quand je bois, je le vois : tu comprends ? Il est face à moi et il me parle. Birdman n'était pas vexée, elle partageait tout avec son alliée : la seule à connaitre son secret. Les deux femmes se comprenaient, même la pizzaïolo sentait que la belle blonde cachait un lourd secret. Elle adoptait une drôle d'attitude par moment, que fuyait-elle ? En tout cas, Alicia détenait une chance immense de connaître une si bonne âme. Maxine s'intéressait à l'état de la patiente. J'ai mal au bras, en même temps elle avait reçu un coup de couteau. Mes genoux m'irritent un peu, elle s'était blessée en tombant au sol. Et mon front, y'a du sang... . Elle allait presque tourner de l'oeil. L'alcool redescendait, elle réalisait petit à petit. Parle-moi de toi pour que j'oublie, ça va occuper mon esprit. Merci d'être là Max ! La blondinette restait très efficace, elle usait d'une empathie remarquable : elle qualifiait une très bonne soignante. Alicia repensait à sa maman, une ancienne infirmière à l'asile de Sidebay, en voyant son amie s'affairer. Oui. L'aspirine l'aiderait surement à pallier à douleur. Parle-moi de toi s'il te plaît.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Sam 8 Oct 2016 - 14:18
Invité
Je savais d'avance que mes propositions, mes conseils concernant sa façon de vivre les choses n'allait pas être accepté sans broncher, pourtant je ne faisais que l'aider comme je le pouvais.
Le raisonnement de son amie quant à la raison de se saouler, parce qu'il n'y avait pas d'autre mots pour qualifier cette activité, la rendait plus proche de son mari. Mari qui l'a quitté bien trop tôt, ce n'était pas son heure. Je pouvais comprendre qu'elle veuille le revoir, mais il fallait trouver une autre solution pour se souvenir de lui.
« Tu ne veux pas plutôt tenter de te souvenir de lui, le... voir d'une autre manière? Peut être en allant aux lieux qui ont marqués votre couple? Des lieux qui te rappeleraient les meilleurs moments de votre vie? Désolé, je n'ai pas connu ton mari, mais j'ai de sérieux doute quant au fait que tu boives pour le voir... Enfin, je doute qu'il veuille de ça pour toi. Il te dirait peut être de faire autrement... Comme je te le conseille aujourd'hui.
Tout en la regardant réagir à mon avis quelques ascéré, mais amical, je lui apportais les premiers soins qu'il lui fallait, elle s'est tout d'abord attarder sur son visage pour lui débarasser le temps et tout en l'essuyant, elle l'a rassura d'un air distrait : « Plus de peur que de mal pour cet endroit, ça saigne beaucoup à la tête, mais tu n'aura besoin que d'un pansement cicatrisant. Sur ces mots, je lui ai mis le pansement en question une fois que j'avais tout bien nettoyé.
Je me suis ensuite affairé à son bras davantage amoché : « En revanche, là je vais devoir te recoudre, mais ça ne te fera pas mal et ça sera rapide. » Silencieusement, je me suis appliqué pour me dépêcher afin de la laisser tranquille et m'attaquer à ses genoux qui n'avaient besoin que de nettoyage... J'ai souri en la regardant rapidement quand je m'occupais de son bras, faisant mine de ne pas comprendre la remarque je lui ai répondu : « Oh, je n'aurai pas été là, tu aurais eu les mêmes soins ma belle... Rassure toi, tout le monde est compétent ici. »
En petit clin d'oeil avant de tout mettre à la corbeille, j'ai fini par lui répondre simplement : « Quant à moi, rien de spécial... j'enchaine les gardes pour m'occuper... Mon frère est absent en ce moment, ça m'évite d'être seule. » Etre seule m'angoissait, peut être tout autant que pour Alicia, seulement ce n'était pas pour les mêmes raisons, mais le résultat ressemblait... Bien que je n'étais pas porté sur l'alcool et cela devait être pour ça que je travaillais beaucoup, il me fallait une autre sorte de drogue.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Alicia C. Birdman
HABITANT DE SIDEBAY ▬
RAGOTS : 774
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 16 Oct 2016 - 8:56

Maxine Taylor donnait des conseils à sa patiente. Boire pour voir son mari, se souvenir de lui, ne représentait pas une solution. Elle devait trouver une autre technique. Par habitude, Alicia C. Birdman n'envisageait pas d'arrêter l'alcool. Or, elle pouvait bien entendre les recommandations de son interlocutrice. La belle blonde se montrait compatissante, compréhensive et douce. Elle n'émettait pas de réels jugements. Max voulait juste aider Alicia. Tu as peut-être raison, je peux essayer. Je ne sais pas ce que Connor voudrait, mais je suis malheureuse sans lui : je n'arriverais pas à arrêter l'alcool mais à diminuer sûrement. Promets-moi d'en parler à personne ! Les gens ne savent pas que je bois souvent. La pizzaïolo se sentait mal à l'aise. Elle souffrait à cause de ses blessures mais pas que... son moral demeurait au plus bas. Pendant leur discussion sérieuse, Maxine s'occupait des blessures de sa patiente. Elle la rassura, elle n'avait rien de grave au visage. Merci Max. La blondinette effectuait des miracles, elle possédait le métier le plus admirable du monde ce qui faisait d'elle une personne aussi admirable que sa profession car il s'agissait d'elle-même qui administrait des soins. La jeune femme allait recoudre le bras de la pizzaïolo, ce dernier restait bien amoché. Alcoolisée, Alicia ne sentait pas fortement la douleur, elle était comme amoindrie. D'abord, Maxine nettoya les genoux de Birdman, cette dernière ne s'était pas ratée avec ses bêtises. Elle demeurait presque honteuse. Elle évitait de regarder son amie qui s'attelait à la tâche de recoudre un bras ouvert. Taylor affichait une modestie hors du commun. Pas sûr, toi tu me connais et tu me donnes des conseils, les autres n'auraient pas été aussi sympathiques. Merci de ne pas me juger, t'as déjà vécu une situation similaire à la mienne où malheureusement tes secrets sont exposés aux yeux de tous ? La blonde avait apparemment terminé ses soins. Elle parlait d'elle sous la demande express de Birdman. Elle mettait en avant son enfermement dans le boulot et sa peur d'être seule. Il est parti où ? Si tu veux, j'ai de la place dans ma grande maison. Bon... Aaron est là en ce moment mais tu ne seras pas seule. A toi de voir. Tu pourrais sortir aussi, il n'y a pas que le job. Alicia n'était pas mieux pour cela, le travail permettait d'oublier ses soucis. Tu y as pensé ?





Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Sujets similaires
-
» Maxine Waters kont eleksyon yo.
» [TERMINE] Epilogue. ♪ (Taylor A. Lacey)
» Taylor A. Lacey
» Goodbye my old friend...
» Présentation de Taylor Black. [Validée]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
I'M WALKING ON SIDEBAY :: BIENVENUE À SIDEBAY :: West Side :: Memorial Hospital-
Sauter vers: